Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
19 décembre 2016 - 11:35

Marc-Antoine Gélinas brille encore une fois, mais le Blizzard s'incline

Par Salle des nouvelles

Le Blizzard de Trois-Rivières n'a pu offrir une victoire en cadeau à ses partisans avant de profiter d'un congé jusqu'au 30 décembre prochain. La troupe de Sébastien Vouligny s'est incliné 3-2 contre les Éperviers de Sorel-Tracy.

Le gardien du Blizzard, Marc-Antoine Gélinas, a brillé pour une deuxième fois en moins de 24 heures en faisant face à 39 lancers, dont 19 au dernier tiers. Il a mérité la première étoile pour un deuxième match consécutif.

Peter-James Corsi a procuré les devants 1-0 aux Sorelois à 5:07 en première période avec son deuxième but de la saison. Marco Charpentier a doublé l'avance des siens avec son 19ème but de la saison à la 49ème seconde de jeu de la période médiane.

Impliqué dans la bataille pour le titre de meilleur franc tireur du circuit cette saison, Nicolas Corbeil s'est approché à un but de Charpentier en déjouant Charles Corsi à 14:11 en deuxième période pendant un avantage numérique. Il inscrivait son 18ème but de la saison.

Avec moins de cinq minutes à faire en troisième période, le manque de discipline chez le Blizzard a mené au but de Louis Mandeville (6ème) à 15:57 pendant que Marc-André Huot était au cachot.

Maxime Robichaud venait d'être envoyé au cachot quand Maxime Boisclair a ramené l'espoir chez les partisans du Blizzard en marquant son deuxième but de la saison à 17:49. Malheureusement, ce but a été le dernier de cette rencontre disputée devant 542 spectateurs qui ont bravé le mauvais temps pour assister à ce match.

Charles Corsi a reçu 20 lancers dans cette rencontre, dont cinq seulement en deuxième période.

Le Blizzard sera inactif lors de la fin de semaine de Noël et disputera son prochain match le vendredi 30 décembre à 20 heures alors que les Marquis de Jonquière seront les visiteurs au Colisée de Trois-Rivières.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.