Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 décembre 2016 - 09:41

Deux matchs pour le Blizzard avant le congé de Noël

Par Salle des nouvelles

La période des fêtes approche et le Blizzard de Trois-Rivières aimerait bien ajouter des victoires à sa fiche avant de profiter d'un congé pour Noël.

Les Trifluviens ont donné la frousse au COOL-FM à Saint-Georges samedi dernier en poussant le match en prolongation. C'est au septième tour des tirs de barrage que la formation beauceronne a eu le meilleur sur celle dirigée par Sébastien Vouligny.

Le Blizzard se dirigera à nouveau vers Saint-Georges ce samedi soir pour une autre confrontation contre la troupe de l'entraîneur Dean Lygitsakos qui bataille avec les Éperviers de Sorel-Tracy pour le deuxième rang du classement de la Ligue nord-américaine de hockey.

Parlant des Éperviers, ils seront les visiteurs au Colisée de Trois-Rivières ce dimanche dès 16 heures. Le dernier match entre ces deux formations est allé en faveur du Blizzard au compte de 7-6 le 25 novembre au Colisée Cardin. Ça promet pour ce dimanche!

Rappelons que le Blizzard est à six points des 3-L de Rivière-du-Loup et d'une place dans les séries. Par contre, les Louperivois ont un match en main.

Enfin, la LNAH présente cette semaine un reportage sur le vétéran Yann Joseph qui parle de sa carrière et de ses nombreux exploits, dont ses championnats à Sherbrooke et l'obtention de son 600ème point la saison dernière. C'est à surveiller sur le site Internet du circuit professionnel québécois.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.