Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 décembre 2016 - 08:34

Fin de semaine en or pour Alexandre Noël

Par Salle des nouvelles

La 2e compétition du circuit provincial de patinage de vitesse courte piste avait lieu à l’Aréna Bruno Verret de Lévis. Un peu plus d’une centaine de patineurs s’étaient donné rendez-vous alors que 9 d’entre eux provenaient du CPVTR Les Élans. Trois patineurs de la délégation trifluvienne évoluaient au sein du groupe 1 masculin ; Alexandre Noël et Simon Oleg Bourassa, mais également le jeune Philippe Daudelin qui avait réussi à se hisser au groupe 1 au terme de la compétition de Matane. Du côté féminin, Léa Savard était la seule représente du CPVTR au sein du groupe 1.
 
Alexandre Noël s’impose
Noël s’est imposé tout au long du week-end. Il a terminé 1er au 1500 m et au 1000 m, 3e au 500 m et au 3000 m. Au cumul de ses points du week-end, il a obtenu une avance suffisante pour monter sur la première marche du podium. Il a également amélioré ses temps au 500 m et au 1500 m en fracassant son record de club obtenu il y a moins d’une semaine !
 
Philippe Daudelin, 14 ans, ne s’en est pas laissé impressionner par l’âge et le gabarit de ses adversaires. Ayant comme objectifs d’améliorer ses chronos et de faire une finale B, Daudelin s’est retrouvé à 2 occasions sur une vague A et il a amélioré ses chronos sur toutes les distances. Ce n’est rien de moins que 8 secondes au 1500 m, 2,5 secondes au 1000 m et 1 précieuse seconde au 500 m qu’il a retranché. Il termine avec une satisfaisante 5e position au cumul des points ! 
 
Du côté féminin, Audrey Beaumier (groupe 3-F) a elle aussi connu une belle compétition terminant au 2e rang dans la vague A du 3000 m et au 6e rang au cumul des points du week-end. Elle a également amélioré son chrono au 500 m (-0,40 sec). Léa Savard, de son côté, a joué de malchance pénalisée à deux occasions en qualification.
 
Chez les autres patineurs présents, Simon Oleg Bourassa a amélioré son chrono au 1500 m (-0,01 sec.) tout comme Xavier Leclair sur 2 distances (500 m -0.01 sec. et 1000 m -0.80 sec.). Au niveau des positions, Xavier Leclair (groupe 2-M) et Rosalie Martin (groupe 2-F) ont terminé au 12e rang, Étienne Toupin (groupe 2-M) et Jasmine Biron (groupe 3-F) au 13e rang, Simon Oleg Bourassa (groupe 1-M) au 16e rang. 
 
Coupe Canada 1
L’Anneau Gaétan-Boucher de Québec accueillait près de 100 patineurs de vitesse sur longue piste cette fin de semaine, du 9 au 11 décembre, pour la première Coupe Canada de la saison. La Coupe Canada présente des épreuves pour les athlètes des catégories senior et junior A, B et C2, cette dernière catégorie étant pour les patineurs nés entre le 1er juillet 2001 et le 30 juin 2002. Des représentants de l’Alberta, de la Colombie-Britannique, du Manitoba, de la Nouvelle-Écosse, de l’Ontario et de la Saskatchewan, ainsi que de différents clubs du Québec étaient également en action. Deux patineurs de la Mauricie, Samuel Carpentier et Vincent Bertrand, prenaient part à cette compétition.
 
Samuel Carpentier avait 4 distances dans son programme de courses. Le 500 m, le 1000 m, le 1500 m et le 5000 m. Carpentier a terminé 22e et 24e au 500 m, 27e et 30e au 1000m, 34e au 1500m et 39e au 5000 m. Vincent Bertrand de son côté avait 3 distances dans son programme de courses. Le 500 m, le 1000 m et le 5000 m. Bertrand a pris le 32e rang au 500 m, le 34e et le 37e rang au 1000 m et le 32e rang au 5000 m.
 
Avant de clore l’année 2016, il ne reste que deux compétitions importantes pour les patineurs du CPVTR. La 2e compétition hybride en longue piste qui se déroulera ce samedi et les Championnats canadiens juniors qui se tiendront à Calgary tout le week-end.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.