Publicité
Lundi, 20 octobre 2014
2 juillet 2013 - 13:10

Gilles Bouchard devient le nouvel entraîneur des Huskies de Rouyn-Noranda

Par Jean-François Vachon

Photo: Jean-François Vachon
Gilles Bouchard est le nouvel homme de confiance des Huskies de Rouyn-Noranda

Une nouvelle ère s’amorce à Rouyn-Noranda. Gilles Bouchard devient officiellement le septième entraîneur-chef de l’histoire des Huskies en succédant à André Tourigny.

«C’est un gars de défi. Il quitte un monde de stabilité pour relever ce défi. Ça prend du courage», a lancé d’emblée André Tourigny.

Gilles Bouchard a été choisi parmi une longue liste de candidats de renom qui ont été attirés par le poste offert par l’organisation des Huskies. «Ce qui était important, c’est d’avoir un gars de famille, fier et une bonne éthique de travail et Gilles est cette personne. C’est un vrai Abitibien qui a été élevé ailleurs», a fait valoir l’ancien entraîneur-chef des Huskies.

Un défi pour Bouchard

Le défi de Gilles Bouchard sera grand. «C’est de bonnes chaussures à remplir, mais je m’arrête pas à ça, a exposé le nouvel homme de confiance de la meute. Je suis quelqu’un qui contrôle ce que je peux contrôler. J’y vais une journée à la fois.»

André Tourigny avait sondé l’intérêt pour le poste du nouveau pilote des Huskies à la fin mai. «André, ce n’est pas quelqu’un qui va embarquer ses amis dans un bateau qui n’a pas de bon sens. Je savais que j’allais avoir une bonne organisation autour de moi.»

Bouchard se décrit comme un entraîneur exigeant. «Je suis exigeant envers moi et envers mes joueurs. Je suis un travaillant», a-t-il mentionné.

Un scénario idéal

Pour l’ancien entraîneur-chef des Huskies, André Tourigny, Gilles Bouchard arrive dans une situation idéale. «Il y a une pression naturelle, mais l’équipe n’est pas censée gagner la Coupe. Elle peut cependant performer chaque soir. De plus, il y a de la profondeur à toutes les positions, à tous les groupes d’âge et une pelletée de choix», a expliqué André Tourigny.

Bouchard occupera aussi les fonctions de directeur général. «C’est le meilleur des mondes, a avoué celui qui a occupé les deux fonctions avec les Huskies, André Tourigny. Si tu te pends, c’est avec tes idées et pas celles d’un autre.»

Déjà quelques dossiers

Déjà, une pile de dossiers commencent à s’accumuler sur le tout nouveau bureau de Gilles Bouchard. Le premier à régler sera celui de ses adjoints. «Ça fait partie des choses à régler. Je dois rencontrer les entraîneurs adjoints.»

Le nouvel entraîneur-chef des Huskies profitera d’un mois de juillet plus calme avant de venir s’établir à Rouyn-Noranda au début du mois d’août. Déjà, les détails du camp d’entraînement sont presque réglés.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:




L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.