Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 mai 2018 - 09:56

PME : comment analyser les performances de votre entreprise efficacement  ?

Article commandité

Les performances de l’entreprise se traduisent certes par le chiffre d’affaires, mais pas seulement. De nombreux indicateurs permettent d’analyser ses forces et ses faiblesses : l’état des stocks, le panier moyen d’achats, la qualité de la relation commerciale, le succès d’un nouveau produit, l’efficacité des procédés de production… Toutes ces données sont utiles à la compétitivité, la productivité, mais aussi au responsable marketing. Comment mettre en place un tableau de bord efficace pour éviter de naviguer à vue ?

1) L’analyse selon l’axe financier

Il s’agit là de mesurer la rentabilité de l’entreprise et sa pérennité, mais aussi de faire émerger ses besoins en termes financiers et humains. Cette analyse est établie par un spécialiste de la tenue de livre pour petite entreprise. C’est un document comptable servant à dégager le chiffre d’affaires, y compris par produit ou service. Il met en avant la marge brute. Il permet de corriger le tir en cas d’objectifs non atteints et de redéfinir au besoin le budget.

2) L’analyse selon l’axe client

Les indicateurs de l’axe client permettent de suivre les objectifs fixés. Une enquête sur la qualité de la relation client par exemple permettra de mesurer le taux de fidélité, le nombre de clients gagnés et perdus, le poids des actions commerciales et de communication sur le terrain. Il est également intéressant de savoir combien d’argent est dépensé pour acquérir un nouveau client. Le budget sera redéfini en fonction des résultats.

3) L’analyse selon l’axe interne

Il s’agit ici de mesurer les procédures administratives, de production et de gestion, le taux d’absence des salariés, le nombre de démissions le cas échéant, le degré d’innovation des process, la notoriété de l’enseigne. Les chiffres serviront à comparer la compétitivité de l’entreprise par rapport aux exercices précédents. Des besoins en formation ou en recrutement se feront peut-être sentir, une meilleure gestion des ressources humaines...

4) L’analyse selon l’axe du marché

Au-delà de la veille et de l’étude concurrentielle indispensable, cet axe donne une idée de la plus-value du produit ou du service par rapport à ceux du marché. Un bon indicateur serait de connaître le taux de conversion des devis en factures par exemple ou encore le nombre de like sur les réseaux sociaux.

Une fois tous ces indicateurs en place, il ne reste plus qu’à retranscrire les données sur un fichier Excel. Il servira de tableau de bord au dirigeant.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.