Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 mai 2018 - 12:00

Une fin de semaine d'activités gratuites au contact de la nature

Par Salle des nouvelles

Au lendemain de la Journée mondiale de la biodiversité, Environnement Mauricie, le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement (RNCREQ), la Fondation David Suzuki etle ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs sont ravis d’annoncer les Journées de la nature. Du 25 au 27 mai, une centaine d’activités gratuites en nature seront proposées au grand public. Grâce à la mobilisation des acteurs du milieu communautaire et touristique, des événements aurontlieu de Longue-Pointe-de-Mingan à Val d’Or, en passant par Percé.

 

Au programme de cette belle fin de semaine :

Des animations sur la découverte et la protection de la biodiversité, des occasions pour découvrir le travail de ceux qui sont au plus près de la nature, des événements sur le jardinage pour célébrer le printemps et bien plus encore.

L’événement est aussi une invitation à pratiquer toutes sortes d’activités physiques en plein air comme des randonnées, des parcours en vélo, des descentes de canoë ou encore des séances de yoga dans un parc.

Pour connaître l’ensemble de la programmation des Journées de la nature, rendez-vous sur le site internet de la campagne.


Lancées par la Fondation David Suzuki en 2013, les Journées de la nature sont nées d’une préconisation du Rapport Nature faisant état de l’importance du déficit nature au Québec.

« Le développement du tissu urbain et nos habitudes de vie nous isolent de plus en plus des environnements naturels, explique Karel Mayrand, directeur général pour le Québec de la Fondation David Suzuki. Pourtant, de nombreuses études démontrentl’importance de notre connexion avec la nature pour notre santé physique et mentale. »

Il est en effet avéré que plus des individus passent de temps en extérieur, plus leur capacité de concentration et leur créativité augmentent. À l’opposé, anxiété, stress et symptômes de dépression diminuent.

C’est donc par la promotion des activités de plein air etla mise en valeur des ressources naturelles du Québec que l’événement entend favoriser une meilleure santé de la population ainsi qu’une plus forte appropriation des gestes quotidiens pour la protection de notre environnement.

« Les Journées de la nature nous offrent une belle occasion d’apprécier pleinementla richesse des ressources forestières etfauniques du Québec, a déclaré le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Luc Blanchette. Nous avons à cœur de gérer ce patrimoine collectif de façon responsable, pour les générations d’aujourd’hui et de demain. »


En Mauricie

André Lavoie, président du Conseil régional de l’environnement Mauricie vous invite à participer aux Journées de la nature, plusieurs activités se dérouleront dans notre belle région.

« Dans notre société où tout va très vite, les gens passent de moins en moins de temps en nature. Pourtant, la connexion avec les espaces naturels a de nombreux bienfaits, autant au niveau psychologique que physique. C’est pourquoi les journées de la nature existent: elles permettent aux gens de tout âge de reconnecter avec celle-citout en s’amusant. Pour une première participation à l’organisation des Journées de la nature, le Conseil régional de l’environnement Mauricie estfier de présenter 10 activités forts différentes ayantlieu un peu partout sur le territoire. C’est à la population d’en profiter maintenant! »


Plus qu’un événement, les Journées de la nature sont un mouvement pour faire reconnaître l’importance de rapprocher la population de la nature etrenforcer ce lien à l’année longue.

Pour plus d'informations, n'héssitez pas à visiter le site Web de l'événement. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.