Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 octobre 2017 - 14:19

Les débouchés dans les métiers du son dans le domaine du spectacle

Article commandité

Le monde du spectacle vous attire, vous avez un intérêt particulier pour la musique, le son d’une façon plus générale et les nouvelles technologies ? Vous rêvez d’allier vos passions et votre métier ? Alors les métiers dits « du son » sont peut-être faits pour vous ! Parcourons ensemble le champ des possibles dans cet univers très particulier!

Le monde du son en résumé

Attention, la concurrence est rude et le nombre de postes dans les métiers du son est limité. Les dernières statistiques dans ce domaine parlent d’environ 3000 personnes employées, dont une grosse moitié travaillant sur Montréal. Montréal est en effet la capitale culturelle, c’est ici qu’on trouve le plus de débouchés dans les métiers du spectacle, artistique ou technique.

Une bonne partie travaille pour le cinéma et l’industrie d’enregistrement du son, les autres se répartissant entre radio - diffusion, éducation et événement live. C’est une population relativement jeune, avec environ 20% de femmes seulement.

Il est quasiment impossible de vous dire quel salaire vous pouvez espérer toucher, tant cela dépend du domaine, de votre client, de votre expérience, si vous arrivez à travailler à plein temps ou pas. Prenons une fourchette très large entre 25K et 50K $ mensuels.

Le terme ingénieur du son est très répandu partout dans le monde, mais au Québec, on lui préfère « technicien du son », car le terme ingénieur est trompeur, réservé au niveau d’étude « ingénieur ».

Des formations existent pour ce domaine. Vous avez par exemple la chance de pouvoir postuler à une super école de son à Montréal pour acquérir les techniques modernes de production et réalisation audio et musicales.

Les compétences recherchées

Ces métiers demandent une grande exigence et précision. Il faut souvent de la patience et persévérance pour faire un travail de qualité.

Une sensibilité artistique vous sera utile dans certains métiers en particulier, mais tous exigeront une acuité auditive excellente et un sens de la créativité, de l’originalité.

Votre métier vous demandera une grande ouverture d’esprit face aux différentes tendances culturelles, car vous ne serez pas toujours amené à travailler des choses que vous aimez.

Vous devez apprécier de travailler en équipe, car un projet est toujours pluridisciplinaire. La pression, ainsi que les coups de bourre, ne doivent pas vous faire peur.

Être confortable en anglais est un atout clé, d’abord parce que nombreux termes spécifiques à votre domaine sont en anglais, mais surtout parce que ne pas parler anglais vous fermera la porte de nombreux projets canadiens, voire internationaux.

Votre côté geek vous apportera beaucoup d’aide car la technicité du travail est importante, le recours aux nouvelles technologies permanent.

Les grands axes de la technologie sonore

  • Sonorisation d’événements

  • Enregistrement en studio

  • Post production sonore pour le cinéma, la télévision, la radio

  • Production sonore pour le multimédia, internet et les jeux vidéo

Les métiers par domaine et estimation des débouchés

Création musicale, spectacle vivant – peu de place, peu d’élus

Post-production – beaucoup d’activité

  • Perchiste
  • Mixeur Post-production
  • Monteur Sonore
  • Bruiteur
  • Régisseur
  • Monteur dialogue
  • Opérateur de console audio

Jeu vidéo – une industrie montante au Québec

  • Audio Lead
  • Monteur Sonore
  • Concepteur Dialogue
  • Concepteur sonore
  • Preneur de son bruitage
  • Bruiteur
  • Intégrateur audio

Et si vous ouvriez les possibilités ?

Avec la société de consommation et l’omniprésence des médias, les besoins en son se démultiplient et dans des domaines auxquels on ne pense pas spontanément.

De nombreuses entreprises ont par exemple besoin de travailler leur identité sonore, et demandent la création de mélodies genre jingle. Une marque de voiture voudra que les différents bips et autres sons à l’intérieur de son véhicule soient propres à sa marque et véhicule l’image de cette marque. Une vraie expertise est nécessaire pour faire passer des messages clés avec quelques notes. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.