Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 octobre 2017 - 14:16

4e édition de la Décalade de la Société canadienne de la sclérose en plaque

Les super-héros défient la gravité pour la cause

Par Salle des nouvelles

La Section Mauricie de la Société canadienne de la sclérose en plaques a présenté sa 4e édition de la décalade, le 30 septembre dernier sous la présidence d’honneur de Charles-Antoine Pilotte de Gestion événementielle 3R. Plus de 27 « décaladeurs » ont procédé à trois descentes verticales chacun, face contre terre, de l’Hôtel Delta Trois-Rivières par Marriott et ont permis d’amasser plus de 21 000 $. 
 
« La Décalade est une expérience unique. L’espace de quelques instants, les gens qui relèvent le défi de la décalade se place dans la peau d’une personne atteinte de la maladie. Leurs capacités physiques et mentales sont grandement sollicitées. Ils ont fait preuve d’un dépassement extraordinaire. Je relève le défi chaque année et à chaque fois, je suis touché de voir qu’on se retrouve tous au même niveau et que tous réussissent à surmonter cette épreuve », explique monsieur Denis Baribeau, président du conseil d’administration de la Société canadienne de la sclérose en plaques – section Mauricie, participant pour une quatrième année et également atteint de cette maladie chronique. 
 
Parmi les décaladeurs, on retrouvait le député provincial de Trois-Rivières, Jean-Denis Girard, Marie - Philippe Aubin, fille du député fédéral de Trois-Rivières, Robert Aubin, Amélie St-Pierre, directrice régionale pour TC Média Mauricie, Yves Beaudoin de l’équipe du nouveau CECI avec sa fille et Joyce Godbout, directrice générale de l’Hôtel Delta par Marriott accompagnée de son père. Guylaine Beaudoin et Steve Renaud de Beaudoin relations publiques et des équipes de participants ont également relevé le défi. 
 
DEUX SŒURS ATTEINTES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES DÉCALADENT
Deux sœurs atteintes de la maladie de la sclérose en plaques ont décidé de relever le défi de décalader la paroi du Delta. Anick et Natasha Lévesque ont reçu le diagnostic de la maladie ce qui est assez rare pour les membres d’une même famille. « Il est très rare que deux membres d’une même famille reçoivent le diagnostic. Nous sommes de tout cœur avec elles. C’était beau de les voir décalader et réaliser le défi ensemble. Elles se soutenaient beaucoup tout au long de la journée. Il y avait tellement d’émotion », ajoute madame Francine Lamarche, directrice générale de la Société canadienne de la Sclérose en plaques – section Mauricie.          

Au-delà de la sensibilisation à la maladie, il s’agit d’une importante collecte de fonds pour l’organisme. Les sommes recueillies vont permettre de poursuivre les recherches afin de trouver des remèdes à la maladie en plus d’offrir un soutien aux personnes touchées par la sclérose en plaques et leur famille, notamment par une gamme de services développés 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.