Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 juin 2017 - 10:51

Courir sur la Grande Muraille de Chine : défi relevé pour Josée Simard

Par Salle des nouvelles

Il y a un mois maintenant, Josée Simard revenait d’une expérience pour le moins marquante. Du 11 au 22 mai dernier, la résidente de Bécancour  a effectivement réalisé un défi de taille, soit celui de courir 70 kilomètres sur la Grande Muraille de Chine au profit de la Fondation prévention suicide les Deux Rives. La levée de fonds qui accompagnait ce défi s’étant terminée le 21 juin, Mme Simard peut maintenant confirmer avec beaucoup de satisfaction avoir surpassé ses objectifs financiers. 

Dans le cadre de ce défi organisé par l’organisme Courir pour la vie, Madame Simard s’était fixé comme objectif de remettre 3000$ à la Fondation prévention suicide les Deux Rives, objectif qu’elle a largement dépassé avec 3970$ recueillis. Les initiatives des citoyens, comme celle de Madame Simard, sont des occasions de sensibiliser la communauté à la prévention du suicide, en plus de générer des dons destinés à maintenir et à bonifier les services à la population de la Mauricie—Centre-du-Québec en matière de prévention du suicide.  

Outre cette somme significative qu’elle a amassée, Josée Simard se dit très fière de ce qu’elle a accompli pendant son aventure en Chine. Malgré un parcours plus difficile qu’elle ne se l’était imaginé et semé de quelques embuches, comme une cheville foulée dès la première des six étapes de course qui l’attendaient, la coureuse ne regrette en rien ce défi physique qu’elle qualifie comme étant la plus belle expérience de sa vie. En fait, lorsqu’elle vivait des moments plus difficiles, elle pensait aux individus pour qui elle courrait. Chaque jour, elle le faisait en effet pour un proche, ami ou membre de sa famille, qu’elle connait et qui s’est enlevé la vie : « à chaque course, je m’écrivais le nom du disparu sur le bras et, en l’honneur de cette personne, je ne pouvais pas abandonner ». Son mantra pour parvenir à parcourir les 70 kilomètres : courage et détermination, deux mots qu’elle se répétait sans cesse, à chaque foulée, pour s’encourager. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.