Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
31 mai 2017 - 11:34 | Mis à jour : 11:36

Objectif atteint pour le tournoi de golf pour la vie

Par Salle des nouvelles

Jeudi dernier, le 25 mai 2017, au Club de golf Ki-8-Eb à Trois Rivières, avait lieu la quatrième édition du tournoi de golf de la Fondation prévention suicide les Deux Rives. Encore une fois, l’événement fut un vif succès et grâce au soutien et à l’implication de plusieurs membres de la communauté, la Fondation a pu répondre à ses objectifs. 

Cette édition du « Golf pour la vie », qui se déroulait sous la présidence d’honneur de M. Pierre St-Jacques, du Canadian Tire, et de M. Didier Perrot, de RBC Dominion, a permis de récolter plus de 12 000$, dépassant ainsi l’objectif fixé à 10 000$, et a réuni plus de 115 participants. « Nous sommes très fiers de ces résultats, c’est signe que la population nous fait confiance et croit en l’importance de notre travail auprès de gens en détresse» a commenté M. Luc Massicotte, directeur général de la Fondation et du Centre de prévention du suicide Accalmie, a qui revient les bénéfices de l’événement. 

MM. St-Jacques et Perrot, qui ont remarquablement relevé le défi de mobiliser la communauté autour de la cause de la prévention du suicide, passent maintenant le flambeau à M. Luc Vigneault, du Metro Plus St-Grégoire, qui agira à titre de président d’honneur de la prochaine édition du tournoi de golf. Ce dernier donne donc rendez-vous aux golfeurs le 31 mai 2017 au Club de golf Godefroy à Bécancour.

Le comité organisateur tient à remercier tous les bénévoles qui se sont dévoués pour la réussite de cette activité ainsi que les commanditaires principaux de l’événement : Canadian Tire Trois-Rivières, Le Groupe Colbert (RBC Dominion) et Groupe MBI. 

Sur la photo (de gauche à droite): M. Didier Perrot et M. Pierre St-Jacques (présidents d'honneur de l'édition 2017), M. Alain Guilbert (président du comité organisateur) et M. Luc Vigneault (président d'honneur de l'édition 2018).

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.