Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 mai 2017 - 09:03

Le tournoi de golf pour la vie accueille deux présidents d’honneur

Par Salle des nouvelles

Messieurs Pierre St-Jacques, du Canadian Tire de Trois-Rivières, et Didier Perrot, de RBC Dominion, se joindront à titre de présidents d’honneur au tournoi de golf annuel de la Fondation prévention suicide les Deux Rives. L’événement, qui en est à sa quatrième édition, aura lieu le jeudi 25 mai prochain au Club de golf Ki-8-Eb à Trois-Rivières.

Pour la première fois depuis les débuts du tournoi, deux présidents d’honneurs unissent leur force pour mobiliser les gens autour de la cause de la prévention du suicide, démontrant l’intérêt du milieu des affaires à s’impliquer dans la communauté. «Nous sommes très fiers d’apporter notre soutien à cette cause. On invite d’ailleurs les gens à venir en grand nombre à cet événement. Plus nous serons nombreux, plus nous aurons l’opportunité de recueillir des fonds significatifs qui, au final, serviront directement notre communauté», soutiennent MM. St-Jacques et Perrot. 

Le tournoi de golf est un événement phare pour la Fondation prévention suicide les Deux Rives. Accueillant chaque année une centaine de golfeurs, il permet non seulement d’amasser une moyenne de 10 000$, mais se veut aussi l’occasion de sensibiliser la population à la prévention du suicide. Pour Luc Massicotte, directeur général de la Fondation et du Centre de prévention suicide Accalmie, à qui revient les bénéfices de l’événement, « les sommes récoltées permettent de maintenir et de faire croître les services dans une communauté qui doit impérativement réduire le taux de suicide et faire grandir la solidarité envers ceux et celles qui, autour de nous, souffrent.» Il remercie d’ailleurs les présidents d’honneur de travailler en ce sens.

Il est possible de s’inscrire au tournoi via le www.golfpourlavie.eventbrite.ca. Les billets sont au coût de 119$ par personne ou de 460$ pour un quatuor.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.