Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 février 2017 - 10:17

Arbitres et marqueurs bénévoles recherchés

Challenge du guerrier: Une 1e édition initiée par la mère de Mathieu Basche

Par Salle des nouvelles

La 1re édition de l’événement Le challenge du guerrier aura lieu le samedi 22 avril prochain au Complexe sportif Alphonse-Desjardins, à Trois-Rivières. Il s’agit d’un tournoi amical de dek hockey junior mixte quatre contre quatre avec inscriptions par équipe dont tous les profits seront remis à Leucan Mauricie-et-Centre-du-Québec. 
 
L’événement est une initiative de la mère de Mathieu Basche, un jeune de Leucan âgé de 13 ans, et est organisé par son entourage. Après avoir bénéficié des services de Leucan, la maman de Mathieu souhaite donner à son tour. Mathieu a reçu des traitements de février 2014 à avril 2016 en raison d’une leucémie. Il a fait preuve de positivisme et d’une grande force lors de cette épreuve. 
 
Pour ce tournoi mixte, les participants seront répartis dans trois catégories, c’est-à-dire novice (2008-2009), atome (2006-2007) et pee-wee (2004-2005). Chaque catégorie comptera au maximum huit équipes et chacune d’entre elles est assurée de jouer un minimum de trois parties. Les coûts d’inscription sont de 40 $ par joueur.  
 
Des arbitres et des marqueurs bénévoles sont présentement recherchés pour l’événement. Veuillez noter qu’une formation sera offerte pour les marqueurs. 
 
Toute la population est invitée à  soutenir la cause en faisant un don directement à l’événement Le challenge du guerrier via le lien www.webleucan.com/challengeduguerrier
 
Pour les inscriptions des joueurs ou pour vous impliquer en tant que marqueur ou arbitre : inscription@challengeduguerrier.com 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.