Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 février 2017 - 09:55 | Mis à jour : 09:57

Plus de 100 000 $ distribués annuellement

La Fondation Richelieu de Trois-Rivières : un apport important pour les organismes et les jeunes défavorisés de la région

Par Salle des nouvelles

La Fondation Richelieu était l’invité du jour lors du dîner hebdomadaire du Club Richelieu de Trois-Rivières. Chaque année, la Fondation distribue plus de 100 000 $ à des organismes et écoles qui viennent en aide à la jeunesse défavorisée de Trois-Rivières. Ces sommes proviennent essentiellement de la Campagne des œuvres et du traditionnel et très couru Souper Crabe et Crevettes, qui se tiendra cette année le samedi 29 avril. Les autorités de la Fondation ont donc profité de ce dîner pour présenter deux des organismes bénéficiaires des fonds recueillis par la Fondation : Camp Plein Air Ville-Joie et l’Office municipal d’habitation de Trois-Rivières aux membres du Club Richelieu. 
 
Dans un premier temps, le directeur général du Camp Plein-Air Ville-Joie de Trois-Rivières, monsieur Philippe Roy, est venu présenter les bienfaits et les impacts positifs de la mise en place des camps de répit destiné aux jeunes issus des milieux défavorisés de la région. Ce projet a été mis en place grâce à la contribution de plus de 100 000 $ ces cinq (5) dernières années. 
 
Dans un deuxième temps, le conseiller au développement de l’Office municipal d’habitation de Trois-Rivières, monsieur Ludovic Wilmet, est venu présenter le projet de revitalisation du parc du quartier Adélard-Dugré. Le projet inclura une nouvelle patinoire extérieure qui a reçu un soutien financier de 30 000 $ de la Fondation Richelieu. Les familles du quartier pourront jouir d’installation de qualité en période hivernale. L’ouverture officielle est d’ailleurs prévue un peu plus tard en février prochain. 
 
Outre ses deux organismes, la Fondation Richelieu remet, entre autres, des sommes au Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières, la Féerie de Noël Richelieu, la Maison des jeunes Entr’Ados et Anna et la mer. Dans le cadre du Vestiaire Richelieu, elle procède aussi à l’achat de plus de 300 paires de bottes d’hiver et de souliers pour la rentrée des classes aux jeunes vivant dans des familles à faible revenu. 
 
Un nouveau conseil d’administration sous la présidence de Maxim Vézina
La Fondation a profité de ce moment pour présenter son nouveau conseil d’administration. Il s’agit de M. Didier Perrot, conseiller associé chez RBC Dominion Valeurs mobilières, au poste de trésorier, M. Michel Jacques, directeur principal - développement de marché à la Caisse Desjardins Laviolette, au poste de secrétaire, M. Philip Goyette, conseiller en placement chez Valeurs mobilières Desjardins, et M. Guy Gagnon, retraité, au poste d’administrateurs. La présidence est assumée par M. Maxim Vézina, conseiller en placement et en gestion de patrimoine chez RBC Dominion Valeurs mobilières. Originaire de Trois-Rivières, M. Vézina a fait ses études à l’UQTR et s’implique dans sa communauté notamment à titre de vice-président du Festival international de DansEncore et du CPE Margo La Lune. 

Le nouveau président mentionne que son mandat se fera dans la continuité avec une Fondation en santé qui continue de recevoir l’appui financier des résidents de la région. De nouveaux projets d’envergure seront annoncés au cours des prochains mois. Des projets tout aussi constructifs et enrichissants que celui de la patinoire du quartier AdélardDugré qui a été présenté aujourd’hui. « Nous aimerions soutenir davantage d’organismes et de jeunes défavorisés de notre ville. Nous sommes en pleine campagne des œuvres et c’est pourquoi j’invite les gens à être généreux. Donnez-en ligne au richelieuTR.com. » exprime le président de la Fondation, M. Vézina. 
 
 
Un hommage au président sortant, Paul Gloutnez
Les membres du conseil d’administration ont voulu rendre hommage au président sortant de la Fondation, M. Paul Gloutnez. Depuis 2008, il siégeait au conseil d’administration de la Fondation Richelieu et il a occupé la présidence de 2011 à 2016. Grâce à son dévouement et sa rigueur, il a su mener la Fondation vers une bonne santé financière tout en augmentant le nombre d’organismes appuyés. Pour lui, La Fondation joue un rôle majeur dans le milieu communautaire et il trouvait important que les membres Richelieu s’impliquent au-delà de l’aspect financier. Il a donc eu l’idée de réunir plus d’une vingtaine de membres Richelieu pour aider le Centre de pédiatrie sociale lors de leur Guignolée extérieure.  « Au fil de mon mandat, j’ai été ému par la réaction des personnes que la Fondation supporte : intervenants, parents, bénévoles, enseignants, etc., mais spécialement les enfants lors de certaines annonces de dons ou d’activités. Je me souviens particulièrement de la réaction des enfants lorsque j’ai annoncé à l’École St-Paul l’implantation d’un projet de robotique, ou encore celle des enfants de l’école Mond’Ami qui fréquentaient pour la première fois la nouvelle salle blanche. », ajoute avec émotion M. Gloutnez. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.