Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 janvier 2017 - 08:54 | Mis à jour : 08:58

Accumulation de neige et de glace sur les toitures

Faut-il déneiger son toit ?

Par Salle des nouvelles

Déjà 106 centimètres de neige sont tombés sur le territoire de Trois-Rivières depuis le début de la saison. La neige qui s’accumule sur les toits à versants peut représenter un danger pour les personnes qui circulent près des bâtiments. C’est pourquoi la Ville de Trois-Rivières tient à rappeler le règlement en vigueur. 

À Trois-Rivières, déneiger ou déglacer sa toiture est obligatoire lorsque :  

  • La pente du toit est orientée vers le domaine public;
  • La toiture se situe à moins de 1,5 mètre d’une rue, d’un trottoir ou d’une aire de stationnement accessible au public;
  • La toiture n’est pas dotée de parapet ni de structure conçue pour empêcher la chute de neige et de glace. 

 
Les mêmes règles s’appliquent pour le déneigement des galeries, balcons et portiques. 
 
Mieux vaut prévenir que guérir
Dans les cas où le règlement municipal n’oblige pas le déneigement ou le déglaçage des toitures, la Ville de Trois-Rivières recommande tout de même d’être vigilant, en particulier lors de conditions météorologiques exceptionnelles, tout de même de plus en plus fréquentes en raison des changements climatiques.   
 

  • Les citoyens sont invités à rester à l’affut des signes indiquant que leur toiture doit être déneigée : Apparition de fissures sur les murs porteurs ;
  • Coincement de portes ;
  • Déformation de plafond, de mur ;
  • Craquements inhabituels ;
  • Barrages de glace et chutes de neige qui menacent les passants. 

 
Toujours dans un intérêt de sécurité, après une averse de neige, la Ville de Trois-Rivières recommande de déblayer et déglacer soigneusement les escaliers, portes et balcons, surtout s’ils servent d’issues de secours. Il est également essentiel de déneiger les voies d’évacuation jusqu’à la rue. Cette précaution sera très utile si vous devez quitter d’urgence votre maison. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.