Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 décembre 2016 - 14:46

25 650 $ remis à l’école Saint-Dominique-et-Sainte-Catherine-de-Sienne

Par Salle des nouvelles

À quelques jours du temps des Fêtes, l’équipe Roue libre-Port de Trois-Rivières s’est faite bien généreuse auprès des élèves de l’école Saint-Dominique-et-Sainte-Catherine-de-Sienne en venant remettre un généreux don de 25 650 $ amassés dans le cadre de sa participation au Grand défi Pierre Lavoie (GDPL). 

Déjà inscrite dans une démarche de saines habitudes de vie, l’équipe-école compte un volet plein air à son projet éducatif. L’argent reçu aujourd’hui permettra, entre autres, de bonifier les sorties sportives proposées aux élèves en plus de faire l’acquisition d’équipements pour travailler la psychomotricité des jeunes, d’acheter du nouveau matériel d’éducation physique et d’effectuer du lignage de jeux pour une cour d’école active.


Pour Gaétan Boivin,  président-directeur général du Port de Trois-Rivières : « Tous les efforts déployés par les membres de l’équipe, tant à l’entraînement que pour récolter des fonds, sont une réelle inspiration. Cet exemple contribue à ce que les élèves osent eux aussi poursuivre leurs propres rêves. Les nouveaux équipements sportifs les aideront à développer graduellement la persévérance nécessaire afin de les atteindre ». Fait à noter, le parrainage de cette année avait une signification toute particulière pour le Port de Trois-Rivières puisque l’une des deux bâtisses de l’école se niche dans un quartier longeant le fleuve. Ce sont donc des jeunes du quartier avoisinant le port qui bénéficieront de l’argent amassé et cette particularité est chère à l’organisation. 

Une implication qui fait la différence 
Ambassadeurs des saines habitudes de vie depuis quatre ans, les cyclistes de l’équipe Roue libre-Port de Trois-Rivières ont versé jusqu’à maintenant un total de 112 830 $ à sept écoles primaires de la région dans le but qu’elles se procurent des équipements sportifs. En ajoutant  à ce montant les sommes amassées chaque année pour la Fondation du GDPL, qui investit dans la recherche sur les maladies génétiques orphelines infantiles et la promotion des saines habitudes chez les jeunes, l’équipe Roue libre-Port de Trois-Rivières et ses partenaires ont versé plus de 150 000 $ pour le mieux-être des jeunes (155 830 $). « Nos écoles sont choyées de pouvoir compter sur des personnes engagées et mobilisées envers la santé de nos jeunes comme le sont les membres de l’équipe Roue libre-Port de Trois-Rivières. L’impact de leur collaboration est important et durable dans nos milieux », de dire le président de la Commission scolaire, Claude Lessard.  

Les membres de l’équipe se sont réjouis de pouvoir léguer des équipements de qualité aux jeunes et ont salué l’engagement des enseignants qui font un travail considérable auprès des élèves, jour après jour. Le GDPL est une formidable aventure humaine qui a des retombées positives dans la région. Pour eux, tant l’accomplissement du 1000 km que les visites dans les écoles leur font vivre des moments d’une grande intensité. 

De plus, la générosité des partenaires financiers et des donateurs, depuis quatre ans, a été saluée par l’équipe Roue libre-Port de Trois-Rivières. Se voyant comme des catalyseurs, les cyclistes ont rappelé que ces dons offerts aux écoles viennent de la communauté de Trois-Rivières, de toutes les généreuses personnes qui se sont mobilisées pour offrir aux enfants des conditions qui leur permettront de prendre des habitudes positives qui les suivront toute leur vie.  
Dons des années passées 

  • 2013 : 20 400 $ remis à l’école Sainte-Thérèse pour soutenir un programme de psychomotricité, la construction d’un mur d’escalade et l’achat de vêtements pour les équipes sportives. 
  • 2014 : 32 275 $ remis aux écoles Cardinal-Roy et Dollard pour l’achat de matériel d’éducation physique et de psychomotricité. 
  • 2015 : 34 505 $ remis aux écoles Saint-Paul, Saint-Philippe et Mond’Ami pour revitaliser la cour de ces écoles et l’achat de matériel d’éducation physique. 

 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.