Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 décembre 2016 - 08:33

Fonds d’aide des bingos : 41 organismes se partagent 145 000 $

Par Salle des nouvelles

C’est avec plaisir que nous avons procédé à la remise des subventions aux différents organismes ayant soumis un projet au Fonds d’aide des bingos de Trois-Rivières. Cet automne, ce sont  41 associations reconnues par la Ville de Trois-Rivières  qui  recevront   au   total 145 000 $. De ce fait, nous sommes fiers d’annoncer que l’aide octroyée aux organismes trifluviens depuis sa création en 1997 a atteint le montant de 4 497 000 $.  
 
Le maire Yves Lévesque rappelle également que la Ville de Trois-Rivières a contribué pour 90 000 $ au Fonds d’aide des bingos en 2016. Cette aide financière est remise 2 fois par année. Les membres du comité du Fonds d’aide des bingos de Trois-Rivières invitent déjà les organismes accrédités à soumettre leurs projets pour la prochaine distribution qui aura lieu au printemps 2017. Les formulaires d’inscription sont disponibles dans les différents bureaux de la Direction de la culture, des loisirs et de la vie communautaire ou encore sur le site Internet de la Ville au www.v3r.net. Les organismes ont jusqu’au 15 avril pour soumettre leur projet. 
 
Lors de la conférence de presse, le maire Yves Lévesque a tenu à souligner les 20 ans de bénévolat et le travail exceptionnel de deux pionniers du Fonds d’aide des bingos, messieurs Claude Fortier et Jacques Veillette. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.