Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 novembre 2016 - 13:39

Bilan-Faim Québec 2016 : hausse de 100 000 demandes d’aide alimentaire d’urgence pour une 2e année consécutive

Hausse de près de 4 200 personnes aidées chaque mois par Moisson Mauricie / Centre-du-Québec

Par Salle des nouvelles

Le Bilan-Faim de mars 2016 révèle que chaque mois, les 85 organismes membres de Moisson Mauricie / Centre-du-Québec aident 22 972 personnes, dont 6 892 enfants. Jean-Guy Doucet, président du conseil d’administration de Moisson MCDQ, souligne : « C’est la plus forte augmentation que nous ayons vue : 4 178 personnes supplémentaires aidées mensuellement. Les gens vivent des situations précaires et il est important d’être présents pour les aider à répondre à un besoin essentiel, se nourrir. Les dons en denrées varient et nous mettons en place des actions pour augmenter les denrées distribuées ainsi que la variété des produits. Grâce au travail de Moisson et de tous les partenaires, chaque 10 $ de don nous permet de distribuer une valeur marchande de 130 $ de nourriture. » 
 
Faits saillants du Bilan-Faim 2016 pour Moisson Mauricie / Centre-du-Québec :

  • Une hausse des demandes d’aide alimentaire mensuelles : 4 178 demandes supplémentaires, 22 972 personnes aidées chaque mois comparativement à 18 794 personnes aidées mensuellement en 2015
  • 6 892 enfants aidés chaque mois
  • 8,8 % des demandes proviennent de gens ayant en emploi ou prestataires d’assurance-emploi
  • 41 324 repas et 8 077 collations ont été préparés avec des aliments fournis par Moisson en mars 2016 

 
Le Bilan-Faim est une compilation annuelle qui fournit des renseignements sur le taux d’utilisation des banques alimentaires du Québec et sur le portrait des personnes qui ont recours à cette aide. 
 
Les demandes d’aide alimentaire d’urgence au Québec sont à la hausse encore une fois cette année et les banques alimentaires manquent de ressources pour y répondre. En effet, selon les résultats de la compilation Bilan-Faim 2016 réalisée pour les Banques alimentaires du Québec, ce sont près de 1,8 millions de demandes qui sont faites chaque mois dans la province. Pour une deuxième année consécutive, on dénote une hausse de près de 100 000 demandes au total par rapport à l’année précédente.  
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.