Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 décembre 2014 - 19:30 | Mis à jour : 19:56

Diocèse de Trois-Rivières

Une démarche de mobilisation pour actualiser la Mission de l'Église s'impose

Guy Levasseur

Par Guy Levasseur, Journaliste

Twitter Guy Levasseur

L'Église québécois est en mutation. Dans le cadre du projet de restructuration missionnaire, les autorités du diocèse de Trois-Rivières ont pris connaissance du rapport préliminaire de diagnostic organisationnel réalisé par le consultant Serge Simard. Un rapport qui met en lumière le déséquilibre permanent entre les ressources humaines et financières des paroisses et les exigences du maintien tel quel du système paroissial. Des changements s'imposent soutien cette évaluation.

En effet, ce rapport illustre l’impasse prévisible si aucune transformation n’est entreprise. Le consultant recommande donc aux autorités diocésaines d’élaborer un plan stratégique diocésain concernant une restructuration du système des paroisses. Il recommande que le réseau des paroisses soit mieux proportionné aux ressources prévisibles, qu’il favorise la synergie des ressources, le rendant plus apte à répondre aux besoins de la Mission aujourd’hui.

Ce plan stratégique diocésain devra miser toutefois sur un processus décisionnel participatif, qui permette aux personnes engagées dans leur communauté de s’impliquer pour définir les critères de cette restructuration. Devra-t-on aller vers des fusions de paroisses et des fermetures d’églises? Le rapport ne se prononce pas à cet égard, sans l’écarter.

Le consultant recommande plutôt que le diocèse s’engage dans un effort de mobilisation collective, qui permette aux communautés de participer librement à la recherche de solutions et aux décisions qui les concernent, en tenant compte des éclairages sur la situation réelle des ressources disponibles.

La recommandation d'un processus décisionnel participatif reçue positivement

Au cours des dernières semaines, ce rapport préliminaire a été présenté aux personnes responsables de l’animation pastorale des communautés paroissiales, soit près de 175 personnes, bénévoles, prêtres, agentes de pastorale ou diacres. Entre le 12 novembre et le 2 décembre 2014, cinq (5) rencontres de présentation du rapport ont été tenues à Yamachiche, Saint-Georges, Trois-Rivières, Saint-Maurice et Saint-Tite.

Dans l'ensemble, le rapport est l'objet d'une réception positive, bien que certains critiquent l'insuffisance du regard sur la mission pastorale de l'Église. Le rapport concentre en effet son attention sur la structure organisationnelle de l'Église, ce qui était le mandat spécifique du consultant.

Suite à ce rapport, deux étapes à venir

À l'hiver 2015, une tournée des milieux se tiendra  pour exposer les résultats d’une analyse de projection sur la viabilité financière des fabriques, ainsi qu’une projection des ressources humaines, notamment concernant les prêtres disponibles dans un avenir prévisible. Au printemps 2015, le Service d'animation pastorale du diocèse, sous la direction de Lise Filteau, proposera un schéma directeur pour baliser les étapes de ce projet de tournant missionnaire dans l'Église de Trois-Rivières.

Le but de ce schéma directeur sera de proposer une démarche mobilisatrice en regard de l'actualisation de la Mission de l'Église, dans la foulée de la lettre pastorale de Monseigneur Luc Bouchard : Perspectives d'espérance pour le diocèse de Trois-Rivières.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.