Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 juin 2017 - 10:01

Service de santé mentale

Une équipe « FACT » voit le jour à Nicolet

Par Salle des nouvelles

C’est avec beaucoup de fierté que le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec a souligné hier la création de la toute première équipe « FACT » (Flexible Assertive Community Treatments) au sein des services de santé mentale de la région de Bécancour-Nicolet-Yamaska (BNY). 

Grâce au soutien du Centre national d’excellence en santé mentale du Québec, le CIUSSS MCQ met en place une organisation de services novatrice pour la population du territoire de BNY. L’approche préconisée par l’équipe « FACT » est centrée sur les réels besoins des usagers ayant des problèmes de santé mentale, et ce, en leur offrant des services dans la communauté. 

L’équipe « FACT » utilise une approche flexible et qui varie selon le niveau de soins requis. Une seule équipe interdisciplinaire prend en charge la clientèle du territoire et se déploie directement dans le milieu où l’usager réside. Les intervenants de l’équipe sont présents sur le terrain et accompagnent l’usager afin de le soutenir et développer les habiletés nécessaires à une plus grande autonomie, que ce soit par exemple pour la recherche d’un appartement, en passant par un accompagnement au palais de justice. 

« Cette nouvelle façon d’intervenir est une combinaison de flexibilité et de continuité et correspond bien à l’évolution des nouvelles pratiques dans l’intervention auprès des personnes vivant avec un  trouble mental grave. Cette approche permet de mieux soutenir les personnes, de les maintenir dans la communauté, de diminuer le recours à l’hospitalisation et d’éviter la stigmatisation précise Normand Vachon, chef de service de l’équipe « FACT ». 

Les membres de l’équipe « FACT » travaillent de façon interdisciplinaire en mettant à profit l’expertise de chacun. Les usagers peuvent donc compter sur des intervenants psychosociaux, du personnel infirmier, des médecins et depuis quelques semaines, d’un pair aidant pour leur venir en aide. 

La présence d’un par aidant, un atout pour l’équipe « FACT » 
Guillaume Bélanger, pair aidant, est un nouveau membre de l’équipe« FACT ». Il s’est joint à l’équipe grâce à un projet pilote d’une durée d’un an qui est rendu possible grâce à un partenariat entre Bell Cause pour la cause et la fondation Santé BNY ainsi qu’avec le Regroupement des organismes de base en santé mentale. 

Guillaume, âgé de 38 ans a reçu un diagnostic de schizophrénie il y a 20 ans. Il est aujourd’hui motivé à aider les usagers et à utiliser son propre rétablissement comme modèle. Son expérience personnelle lui permet de bien comprendre les situations vécues par les usagers et de les soutenir dans leur cheminement. Ayant une formation de pair aidant reconnue dans le réseau de la santé et des services sociaux, sa présence est enrichissante pour les intervenants et elle contribue significativement à redonner espoir et offrir de l’inspiration aux personnes qui vivent des situations similaires à celles qu’il a vécues. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.