Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 juin 2017 - 09:42

Investir pour sauver des vies…

Par Salle des nouvelles

La générosité n’a d’égale que l’implication de précieux donateurs! Les besoins en santé sont grands et deux citoyens corporatifs ont répondu à l’appel en permettant la réalisation d’un projet essentiel, ici à Trois-Rivières, pour les gens de chez nous : un Service d’hémodynamie! Quand l’argent des uns sert à la santé de la communauté est un leitmotiv qui leur sied bien!

En effet, la Ville de Trois-Rivières ainsi que Marmen, deux généreux donateurs de la Fondation régionale pour la santé de Trois-Rivières (RSTR), ont créé un impact positif sur la communauté en dédiant, pour le tout nouveau Service d’hémodynamie à Trois-Rivières, des sommes totalisant plus d’un million de dollars.

Cet investissement majeur a eu un effet de levier pour démarrer ce projet totalisant 8,1 millions de dollars. Fidèle à sa vision d’être une fondation innovante, la Fondation RSTR a été le catalyseur entre les généreux donateurs et l’établissement afin de démontrer la proactivité du milieu et ainsi, permettre l’optimisation de la prestation de soins et de services à la population de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

L’apport financier a eu un impact direct sur l’offre de soins et de services offerte aux usagers. L’expertise des équipes de professionnels de la santé a permis de mener à bien ce nouveau service, évitant ainsi des délais occasionnés par les transports vers les grands centres urbains.

« Ne juge pas chaque jour à la récolte que tu fais, mais aux graines que tu sèmes » de Robert Louis Stevenson démontre à quel point le geste de la Ville de Trois-Rivières et de Marmen est un héritage précieux légué aux citoyens afin que ces derniers puissent recevoir les soins et services optimaux dans des délais réduits, et ce, près de leur entourage. Des soins et des services de qualité, pour les gens de chez nous!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.