Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 mars 2017 - 11:34 | Mis à jour : 11:39

Participez au défi: "Je bouge avec mon doc !"

Par Salle des nouvelles

À l’occasion du défi Je bouge avec mon doc, la  Ville de Bécancour invite les Bécancourois et Bécancouroise  à participer à cette activité plein air gratuite. Cette dernière se déroulera le 7 mai prochain au Parc régional de la rivière Gentilly.

Les maires de la MRC de Bécancour seront présents ainsi que médecins et professionnels de la santé du territoire ! Ainsi, la population bécancouroise est conviée en GRAND nombre à la deuxième édition de ce rendez-vous qui vise à faire la promotion des saines habitudes de vie !

Dès 8 h,  le parc régional de la rivière Gentilly vous ouvre ses portes afin de procéder à votre inscription.  À 9 h, aura lieu la marche avec les maires présents sur une distance de trois kilomètres. Vous pourrez courser amicalement avec les professionnels de la santé et médecins sur place dès 10 h 15, et ce,  sur une distance de un à dix kilomètres. Tout au long de l’avant-midi,  il y aura des activités découvertes pour tous !  
 
Les préinscriptions sont possibles dès maintenant au 819 298-2144 ou sur le Facebook du  « défi santé de la MRC de Bécancour ». Cette activité se tient au parc régional de la rivière Gentilly  à l’entrée de Sainte-Marie-de-Blandford et est organisée par un regroupement de partenaires comprenant le groupe de médecine de famille (GMF) de Bécancour, la MRC de Bécancour, Option Santé Bécancour-Nicolet-Yamaska, le CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec et le Parc régional de la Rivière Gentilly. 
 
C’est un rendez-vous à ne pas manquer! 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.