Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 mars 2017 - 10:16

102 906 $ remis au CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec et à deux établissements de la région

Par Salle des nouvelles

Dans le cadre de la tournée provinciale des hôpitaux, les porte-paroles Maxime Landry et Annie Brocoli ont remis 94 224 $ au CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, soit 72 917 $ au Centre hospitalier affilié universitaire régional de Trois-Rivières, 17 925 $ à la Maison de naissance de la Rivière et 3 382 $ au Centre de réadaptation InterVal. Des octrois ont également été versés à un organisme et à un centre de la petite enfance de la région. À ce jour, un montant de 3 257 117 $ a été attribué dans la Mauricie et dans le Centre-du-Québec afin d’offrir les meilleurs soins aux enfants ainsi qu’une qualité de vie optimale en période d’hospitalisation grâce à l’aménagement d’espaces favorables à leur guérison.
 
Angéline Lamy, 5 ans, Enfant Soleil de la Mauricie
Angéline a subi un syndrome de détresse respiratoire aiguë (ARDS) lorsqu’elle était âgée d’un an. À ce moment, les médecins ne voulaient pas se prononcer sur ses chances de survie, et les risques de séquelles graves étaient importants. L’utilisation d’un respirateur haute fréquence et l’installation de drains sur chaque poumon ont permis à Angéline de prendre du mieux. Aujourd’hui elle est guérie et peut aspirer à une vie normale.
 
Les histoires des Enfants Soleil provenant de chacune des régions du Québec seront présentées le 4 juin lors du Téléthon Opération Enfant Soleil, diffusé sur le réseau TVA de 7 h à 22 h, en direct du Centre de Foires d’ExpoCité à Québec.
 
Détail des octrois
 
72 917 $ remis au CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec,
Centre hospitalier affilié universitaire régional de Trois-Rivières

Une somme de 22 541 $ permettra d’acquérir plusieurs équipements pédiatriques tels qu’un fauteuil roulant, une table-lit, une batterie de tests et un saturomètre. De plus, afin de favoriser le maintien et le retour rapide des nouveau‐nés en région, Opération Enfant Soleil et le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) offriront la somme forfaitaire de 25 188 $ chacun afin de contribuer à l’achat d’un moniteur de transport et de deux moniteurs paramétriques physiologiques qui permettront d’assurer une surveillance continue des paramètres vitaux de l’enfant. Depuis 1992, Opération Enfant Soleil a remis 1 012 164 $, à ce centre.
 
17 925 $ remis à la CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec,
Fondation santé Bécancour-Nicolet-Yamaska pour la Maison de naissance de la Rivière

Le montant versé permettra d’acquérir une table de soins néonatals, appareil qui assure des interventions plus rapides, efficaces et sécuritaires auprès des nouveau-nés. De plus, cet octroi servira à l’achat de six pèse-bébés électroniques portatifs et de deux appareils à succion portatifs.
 
3 382 $ versés à la CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, Fondation du Centre de réadaptation Interval
L’octroi remis permettra de faire l’acquisition d’équipements de stimulation, d’ameublements spécialisés et d’un système électronique d’observation pour des enfants ayant des déficiences physiques. Depuis 1997, Opération Enfant Soleil a remis 216 687 $ à ce centre.

7 409 $ remis au CPE Margo la Lune
Ce montant forfaitaire provient du Fonds Josée Lavigueur d’Opération Enfant Soleil, qui vise à prévenir la maladie chez les jeunes par l’activité physique. Grâce à cet octroi, il sera possible d’aménager une piste cyclable et un jeu de mini soccer, qui permettront aux enfants de bouger et de développer leurs capacités motrices tout en favorisant leur coordination.
 
1 273 $ versé à Maternaide du Québec

Cette somme provenant du Fonds Josée Lavigueur permettra d’acquérir plusieurs outils grâce auxquels les enfants pourront développer leur capacité motrice et leur équilibre. Depuis 2013, cet organisme a reçu 5 741 $ d’Opération Enfant Soleil.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.