Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 mars 2017 - 11:47

Un premier récipiendaire Mauricien pour la bourse Physio-Santé

Par Salle des nouvelles

Depuis peu, un athlète de la région peut compter sur le soutien de la Clinique Physio-Santé. L’entreprise vient tout juste de remettre sa toute première bourse d’excellence en sol mauricien. C’est la candidature du jeune athlète de vélo sur piste et sur route Tristan Guillemette qui a retenu l’attention de la clinique interdisciplinaire.   

Afin de le récompenser pour les efforts investis au cours des dernières années et de lui permettre de poursuivre sa progression sur les scènes nationale et internationale, Tristan a reçu la somme de 1 000 $ de la part de Physio-Santé. Athlète prometteur de la région, Tristan est actuellement membre de l’Équipe cycliste élite de Québec, de l’Équipe du Québec sur route et piste ainsi que de l’Équipe canadienne junior d’endurance sur piste. L’année dernière, il a également été sélectionné pour rejoindre l’Équipe canadienne junior afin de participer aux championnats du monde UCI sur piste.

Ayant été reconnu en 2016 comme « Athlète identifié — Relève » par la Fédération québécoise des sports cyclistes, Tristan est monté sur pas moins de 63 podiums depuis 2011. Il a obtenu trois titres de Champion québécois sur piste, un titre Québécois sur route et un titre Québécois élite de critérium, c’est-à-dire une course cycliste sur route d’une distance maximale de 150 kilomètres. Visiblement, Tristan n’a pas fini de surprendre et de fouler les marches des podiums.

« Tristan nous a impressionnés par son caractère multidisciplinaire. Actuellement, il fait de la compétition dans deux disciplines et les coûts liés à ses équipements, à ses entraînements et à ses compétitions sont deux fois plus importants. C’est avec plaisir que nous soutenons ce jeune passionné qui a la détermination de poursuivre des objectifs ambitieux. Nous sommes convaincus qu’il a l’envergure pour continuer de se développer brillamment », explique la directrice générale de la Clinique Physio-Santé, Virginie Bonura.

« En 2017, j’ai pour objectifs de consolider mes postes dans les équipes québécoise et canadienne, de prendre part à plus de compétitions internationales et de participer avec l’équipe du Québec aux Jeux du Canada 2017 tout en poursuivant mes études collégiales en informatique. Cette bourse offerte par l’équipe de Physio-Santé va me permettre de 
mieux me concentrer sur mes performances », ajoute Tristan Guillemette.  


La bourse Physio-Santé 
Cela fait maintenant quatre ans que la Clinique Physio-Santé remet des bourses d’excellence afin de soutenir la relève sportive en région. Pour obtenir une bourse, l’athlète doit convaincre Physio-Santé de la pertinence de sa candidature en présentant sa discipline sportive, ses objectifs à court et à long terme et les résultats obtenus. Il doit également expliquer à quoi servira la somme d’argent consentie et comment elle peut l’aider dans sa progression. Notez que le programme de bourses Physio-Santé est accessible aux athlètes des régions de Victoriaville, de Drummondville et de Trois-Rivières. D’ailleurs, madame Bonura confirme que de nouvelles bourses seront octroyées pour la saison 2017-2018. Il est possible de soumettre sa candidature jusqu’au 31 décembre 2017 en remplissant le formulaire sur le site physio-sante.com.


Clinique Physio-Santé
Fière finaliste dans la catégorie Nouvelle entreprise au gala Radisson 2017 de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières, la Clinique Physio-Santé a toujours considéré l’activité physique et la physiothérapie active comme des valeurs importantes d’une santé optimale. Physio-Santé est heureuse de soutenir des sportifs passionnés, déterminés, ayant une bonne discipline sportive et contribuant au rayonnement de notre région. 

Pour en savoir plus sur les implications et les services interdisciplinaires offerts par Physio-Santé, visitez le site physio-sante.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.