Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 octobre 2017 - 10:33 | Mis à jour : 10:36

Un office du tourisme à Bécancour, c’est incontournable

Par Salle des nouvelles

Le Groupe Pepin veut redonner à Bécancour son office de tourisme.  C’est inimaginable que la Ville de Bécancour ne possède pas son office du tourisme comme plusieurs villes au Québec.

Oui, c’est vrai, elle possède Tourisme Bécancour mais sa gestion, son mandat et son rôle ne sont pas les mêmes.  Le conseil d’administration d’un office du tourisme est composé de gens qui proviennent du milieu touristique et qui sont à l’affût des variables avec lesquelles ils doivent composer à tous les jours comme attrait touristique.  Tandis que Tourisme Bécancour est géré par la Corporation régionale de Bécancour où siège que des élus et des employés municipaux.  Toutefois, pour remédier à la situation, la Ville a créé un comité dit consultatif, nous pesons bien sur le mot consultatif.   Dans les faits comment une corporation dont les CA est uniquement composé d’élus et d’employés municipaux use réellement de concertation et fait preuve de transparence afin de laisser l’industrie prendre toute sa place où siège des organisations touristiques tel que restaurant, attrait touristique, boutique, etc.  et qui ont la capacité de prendre les meilleures décisions pour leur propre développement. 
 
« Un office du tourisme est incontournable dans une ville comme la nôtre souligne la candidate à la mairie, Madame Martine Pepin.  Nous avons besoins de cette entité pour faire rejaillir la Ville de Bécancour auprès des autres villes au Québec et des divers autres organisations impliquées en tourisme.  Redonner la juste place aux entreprises de la Ville de Bécancour afin qu’elles prennent en charge son propre développement tout en les supportant, voilà ce que propose le Groupe Pépin.  Par ailleurs, il est majeur de travailler en concertation divers dossiers.  C’est une entente de bons procédés entre les offices de tourisme au Québec et les organisations dédiées au développement économique, auparavant, nous avions ce type d’entente.  En plus, du côté de la promotion, il est majeur de publiciser en usant de stratégies rassembleuses adaptées aux besoins des entreprises tout en les mettant en valeur.   Oui, il est important de faire la promotion de la Ville mais aussi de l’industrie touristique de façon distincte.   Ce n’est pas le même genre de clientèle que l’on cible ajoute-t-elle. »  En parlant de travail de concertation par exemple, du côté de l’Association touristique régionale (ATR), il est important d’être représenté par un professionnel en tourisme représentant l’ensemble de notre industrie touristique de Bécancour et seuls les représentants du milieu touristique peuvent siéger au conseil d’administration de l’ATR.  
« C’est urgent d’agir, il faut se redonner un office du tourisme à Bécancour avec des gens qualifiés ayant des expertises touristiques clame la candidate à la mairie. »    

 Le Groupe Pepin a appris dernièrement qu’avant la dissolution de l’Office du tourisme de Bécancour, l’équipe avait travaillé sur une application mobile « baladodecouverte.com ».  En 2015, ce projet était en cours de réalisation avait un budget totalisant un montant de plus de 30 000 $ provenant de différentes sources de financement.  Malheureusement, cet outil n’a jamais été promu comme il se devait suite au remaniement touristique à Bécancour. « Le Ministère de l’agriculture et des pêcheries du Québec, la MRC de Bécancour et l’Office du tourisme avaient investi des sommes importantes pour sa réalisation, mais qu’est-ce que l’on attend pour lancer et promouvoir de façon constante cette nouvelle application mobile ? » lance Mme Pepin.  
 
Ce lien www.baladodecouverte.com nous amène directement sur un site Web dans lequel nous pouvons visionner de magnifique vidéo des 18 entreprises agroalimentaires « La Parcours des saveurs d’ici » qui dit ceci :  « Partez à la rencontre des créateurs de saveurs de la région de Bécancour, au Centre-du-Québec! Ce Parcours aux saveurs d’ici vous permet de découvrir les différentes haltes de notre région, comprenant vignobles, vergers, fromageries, tables gourmandes, producteurs de petits fruits et de farine de sarrasin, et plus... Tout ce qu'il faut pour vivre une agréable escapade à travers nos paysages uniques! » 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.