Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 juin 2017 - 10:45 | Mis à jour : 10:47

Valérie Renaud-Martin se lance en politique municipale

Par Salle des nouvelles

Le prochain conseil municipal de Trois-Rivières pourrait avoir un nouveau visage féminin pour représenter le district des Terrasses, qui deviendra le district des Carrefours suite au redécoupage électoral. Motivée par tous les appuis qu’elle a reçus au cours des derniers mois, Valérie Renaud-Martin se lance en politique et briguera le poste de conseillère municipale dans le district où elle réside depuis vingt ans.
 
La jeune femme qui croit en l’importance de favoriser une démocratie participative souhaite mettre en place des moyens pour consulter et impliquer davantage les gens de son district dans la prise de décision. Elle souhaite améliorer la communication entre élus et citoyens, vulgariser l’information et en faciliter l’accès, que l’on suive de près ou non les dossiers municipaux.
 
S’étant impliquée activement à titre de directrice des communications au sein de la Coalition trifluvienne pour une eau très saine (CTETS) qui visait l’abolition de la fluoration de l’eau potable à Trois‑Rivières, Valérie bénéficie aujourd’hui d’une forte expérience terrain et d’une présence dans sa communauté.  
 
« Le dossier de la fluoration a été pour moi l'élément déclencheur. J'ai réalisé que les gens n'étaient pas informés, qu'on ne les consultait pas, pire, qu’on ne les écoutait pas, même s’il s'agit d’un dossier qui met en jeu leurs propres droits et libertés. Certaines pratiques de l’administration municipale m’ont déçue. Je constate qu’en tant que citoyen, on ne reçoit pas toujours la bonne information, un fait que j’ai d’ailleurs dénoncé par le passé. Je vois donc mon implication politique comme une chance d’améliorer les mécanismes de communication et de favoriser la participation citoyenne » explique Valérie Renaud-Martin.
 
Agir à titre de leader dans sa communauté, promouvoir les activités citoyennes, collaborer au développement de la ville en fonction des enjeux économiques, environnementaux et sociaux, soutenir des projets novateurs pour une ville en santé, en gardant toujours en tête les intérêts de ses concitoyens, sont autant d’aspirations de la candidate.
 
« Trois-Rivières a un potentiel incroyable, une qualité de vie indéniable, mais elle a aussi ses propres enjeux et ses réalités qui la différencient des autres villes. Faire avancer une ville passe aussi par la capacité à reconnaître ce qui nous distingue et à rallier les gens malgré leurs différences. Et c’est ce à quoi j’aspire pour Trois-Rivières : une ville qui rassemble ses citoyens et qui leur ressemble. Que Trois‑Rivières soit une ville où ceux qui y ont grandi aient envie d’y rester. Que nos enfants puissent à leur tour la considérer comme une option pour leur futur. Que ceux qui y sont venus par obligation, pour leur travail ou parce qu’ils ont suivi leur famille, se disent chanceux d’y vivre. Et que ceux qui l'ont quittée, aient envie d'y revenir. »
 
Valérie invite les gens à la suivre sur sa page Facebook « Valérie Renaud-Martin, candidate district des Carrefours ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.