Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 octobre 2017 - 09:38 | Mis à jour : 09:46

Vague de vols dans les véhicules: Arrestation d’un suspect

Par Salle des nouvelles

Les enquêteurs de la Direction de la police de Trois Rivières ont procédé à l’arrestation d’un suspect, en lien avec une série de vols dans les véhicules, qui sévissait depuis plusieurs jours dans le secteur Ste-Marguerite à Trois-Rivières. 
 
Le suspect ouvrait les portières des véhicules non verrouillés pour s’emparer de plusieurs menus objets trouvés à l’intérieur et lorsqu’il mettait la main sur des cartes de crédit, il les utilisait pour faire des transactions le soir même dans les dépanneurs. Les policiers qui possédaient une description du suspect ont fait une surveillance accrue dans le secteur et la nuit dernière, après avoir retracé ce dernier, ils ont procédé à son arrestation. L’homme avait sur lui plusieurs documents provenant des vols comme des cartes d’identité, des cartes de crédit, d’autres objets, dont plusieurs, qui n’ont pas encore été déclarés. 
 
Kevin Laberge Veillette 19 ans a comparu hier après-midi au Palais de justice de Trois-Rivières sous des accusations de vols dans les véhicules et de fraudes.  Le dossier fait toujours l'objet d'une enquête et d’autres accusations pourraient être déposées ultérieurement.   Rappelons que plusieurs vols dans les véhicules ont été perpétrés dans les derniers jours. Toute personne ayant été victime d’un tel délit, mais ne l’ayant pas encore signalé est invitée à contacter le service de police au 819 691-2929. 
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.