Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 octobre 2017 - 08:17

Arrestation d'un suspect suite à une vague de vols dans les voitures

Par Salle des nouvelles

Les patrouilleurs de la Direction de la police de Trois-Rivières ont procédé à l’arrestation d’un suspect en lien avec la série de vols dans les véhicules, qui sévissait depuis quelques semaines dans plusieurs secteurs de la ville. 
 
Le suspect, Sylvain Boily 50 ans, connu des services policiers pour des délits en semblable matière, fut arrêté par les patrouilleurs dans la nuit de vendredi 6 octobre dernier. Lors de son interpellation dans le secteur St-Louis de France, où plusieurs délits de même nature ont eu lieu, Boily était en possession d’objets rapportés volé ainsi que des outils de cambriolage. Une perquisition menée à son domicile a permis d’y saisir d’autres items rapportés volés. 
 
Le suspect a comparu vendredi après-midi au palais de justice de Trois-Rivières sous des accusations de possession de biens criminellement obtenus (recel) et possession d’outils de cambriolage. Il était de retour à la Cour mardi le 10 octobre afin de faire face à d’autres accusations similaires.   Rappelons qu’une cinquantaine de vols dans les véhicules furent perpétrés dans plusieurs secteurs de la ville depuis juillet dernier. Le modus operandi consistait à ouvrir les portières des véhicules non-verrouillés ainsi qu’à briser les vitres pour s’emparer d’objets laissés à la vue. Toute personne ayant été victime d’un délit similaire mais n’ayant pas signalé la commission de celui-ci est invitée à contacter le service de police au 819 691-2929. 
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.