Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 juin 2017 - 08:31

33 arrestations par l’Escouade régionale mixte de la Mauricie

Par Salle des nouvelles

L’Escouade régionale mixte de la Mauricie a procédé à 33 arrestations et 32 perquisitions en lien avec un réseau actif de distribution de stupéfiants dans les régions de Trois-Rivières, de la MRC de Maskinongé, de Shawinigan et dans le secteur Ouest de la MRC Portneuf. Initié en 2016, ce projet d’enquête a permis d’arrêter des suspects qui seraient des membres d’un un groupe de motards criminalisé qui aurait le contrôle exclusif de la vente de stupéfiants dans ces secteurs. 

Au total, 33 suspects âgés entre 26 et 65 ans ont été arrêtés et la plupart ont comparu hier, au palais de justice de Trois-Rivières. En plus de l’Escouade Nationale d’Enquête et de Répression sur le Crime Organisé de la Sûreté du Québec, mentionnons la participation des partenaires à cette opération, soit la Gendarmerie Royale du Canada, le Service de police de la ville de Trois-Rivières et Revenu Québec.

 
Tableau des suspects 
    Nom    Prénom    Âge    Lieu de résidence
1    MAGNAN    PAUL    54     ST-ALBAN
2    BRUNET-CHÉNARD    MAXIME    26    ST-CASIMIR
3    PAQUIN    GILLES    55    DESCHAMBAULT
4    GIGNAC    PATRICE    51    ST-ALBAN
5    LAFRAMBOISE    CLAUDE    58    ST-MARC-DES-CARRIÈRES
6    MATTE    JEAN-FRANÇOIS    31    ST-MARC-DES-CARRIÈRES
7    BERTHIAUME    SYLVAIN    46    SHAWINIGAN
8    DESAULNIERS    RIEL    39    SHAWINIGAN
9    VILLEMURE    MARTIN    37    SHAWINIGAN
10    RICARD    KIVEN    35    LOUISEVILLE
11    BEAUCHAMPS    MATHIEU    29    LOUISEVILLE
12    DENIS    STÉPHANE    41    LOUISEVILLE
13    MARQUIS    MARIE-EVE    37    LOUISEVILLE
14    LAFRENIÈRE    GÉRARD    65    MASKINONGÉ
15    BÉLAND    JACQUES    61    ST-LÉON-LE-GRAND
16    THIBODEAU-BÉLAND    SUZANNE    59    ST-LÉON-LE-GRAND
17    THIBAULT    JESSICA    34    LOUISEVILLE
18    CICCONNE    DOMINIC    39    ST-ALEXIS-DES-MONTS
19    DUPONT    LÉON    54    ST-PAULIN
20    FRAPPIER    JONATHAN    38    ST-ALEXIS-DES-MONTS
21    SIROIS    ÉRIC    39    ST-ALEXIS-DES-MONTS
22    BINEET    JEAN-CLAUDE        39    TROIS-RIVIÈRES
23    LAHAIE    SYLVAIN    36    TROIS-RIVIÈRES
24    PÉPIN    ÉRIC         44    TROIS-RIVIÈRES
25    DESCHESNES    ÉRIC    46    TROIS-RIVIÈRES
26    FORTIN    CHRISTIAN    46    TROIS-RIVIÈRES
27    PLOURDE    FRANCIS    36    BÉCANCOUR
28    NOËL    JEAN    48    ST-GUILLAUME
29    CHAMPIGNY    ÉRIC-RÉAL         35    ST-ALPHONSE-DE-GRANBY
30    LAFRENIÈRE    JEAN    61    MAGOG
31    POTVIN    STÉPHANE    44    LA BAIE
32    SÉNÉCAL    ALEXANDRE    36    LAVAL
33    TESSIER    RICHARD    55    ST-ALBAN

 
Les perquisitions ont mené à la saisie de :

-    19 véhicules comme biens infractionnels;
-    près de 1.2 kg de cocaïne;
-    près de 800 grammes de cannabis;
-    près de 20 000 comprimés de métamphétamine;
-    Plus de 300 comprimés qui feront l’objet d’analyse;
-    500 grammes de crystal meth;
-    plus de 34 000 $ en argent;
-    du matériel informatique dont des cellulaires;
-    une dizaine d’armes dont des armes à feu;
-    des vêtements à l’effigie de bandes de motards criminalisées.

Les Escouades régionales mixtes (ERM) sont des partenariats entre services de police qui ont comme objectif une mise en commun des ressources pour mieux lutter contre le crime organisé, et ce, dans toutes les régions du Québec.

Les policiers rappellent que toute information sur la production et le trafic de stupéfiants ou tout autre événement suspect peut être transmise à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.