Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 février 2017 - 10:58

Débordement de la rivière Bécancour

Par Salle des nouvelles

La Ville de Bécancour informe la population d’un débordement localisé de la rivière Bécancour à proximité du pont Savoie-Trahan et du boulevard du Danube, et ce, en raison d’une hausse du niveau d’eau au cours des derniers jours.  

Le Service de sécurité incendie, les travaux publics de la Ville de Bécancour, ainsi que la Sécurité civile sont présentement sur place afin d’assurer la surveillance du cours d’eau. Des fermetures de rues ont été faites près du débordement afin d’assurer la sécurité des automobilistes. 

Jusqu’à maintenant, la Ville est en état d’alerte préventive, aucune évacuation de résident n’a été nécessaire.  

Fermeture de rues en vigueur  
En raison de la situation, les rues suivantes sont présentement fermées à la circulation automobile :  

  • Le boulevard du Danube, à partir de l’autoroute 30 vers la sortie sud du pont Savoie-Trahan 
  • Le pont Savoie-Trahan (secteur Bécancour) 

L’intersection du boulevard du Danube et du chemin Leblanc (le trou à Pinard) est sous haute surveillance. 

Les automobilistes sont invités à suivre la signalisation de détour présentement sur place. Pour ceux ayant l’habitude d'emprunter le chemin Leblanc, veuillez-vous rediriger vers le secteur Saint-Grégoire (autoroute 55). 

Les services de mesures d’urgence surveillent en tout temps la situation et apportent le soutien nécessaire. C’est par voie de communiqué et sur le Facebook municipal que les autorités verront à informer la population du rétablissement de la situation.   
-

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.