Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 juin 2018 - 08:44

Le CRUL et l’UQTR officialisent leur partenariat par un protocole d’entente

Par Salle des nouvelles

Le protocole d’entente servant à officialiser le modèle de gouvernance en matière d’offre universitaire destinée à la population lanaudoise a été officiellement entériné aujourd’hui par l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et le Centre régional universitaire de Lanaudière (CRUL). Grâce à cette entente importante, des programmes de premier cycle seront offerts dès l’automne prochain afin de répondre aux besoins exprimés par la région.


En point de presse, M. Daniel McMahon, recteur de l’UQTR, et Mme Chantal Deschamps, mairesse de Repentigny, préfète de la MRC de L’Assomption et présidente du CRUL, se montraient ravis de la signature de cette entente d’une durée initiale de cinq ans.


« Aujourd’hui est un grand jour pour Lanaudière puisque la signature de cet accord lui donne l’élan nécessaire pour prendre en charge le développement de sa formation universitaire. En effet, il est apparu impératif que les jeunes et les travailleurs des entreprises de notre territoire aient un meilleur accès aux études supérieures pour contribuer efficacement à la prospérité économique de notre région. Le CRUL incarne ainsi un modèle innovant, voire unique basé sur une collaboration avec l’UQTR qui partage une vision commune du développement de l’enseignement supérieur, de recherche et de services à la collectivité dans Lanaudière, en plus d’y accélérer les qualifications de notre main-d’œuvre. Également, les autres universités déjà présentes dans la région, soit l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et l’Université de Montréal (UdeM) agiront en complémentarité pour offrir des services universitaires correspondant aux besoins établis par le CRUL. L’ampleur du rayonnement régional du CRUL est très forte, pour le ne pas dire déterminante afin d’y garantir notre santé économique. Ce n’est pas pour rien que la formation fait partie prenante de nos priorités régionales », déclare Mme Deschamps.


Rappelons que l’UQTR et le Cégep régional de Lanaudière (CRL), en collaboration avec le CRUL, avaient annoncé en janvier dernier le déploiement de la phase 1 de l’offre universitaire sur le territoire lanaudois. Dès septembre, les programmes de premier cycle seront ainsi offerts dans les différents collèges constituants du Cégep: administration des affaires (Joliette), sciences de l’éducation (l’Assomption), sciences comptables (Terrebonne) et sciences infirmières (Joliette).


« La présence de l’enseignement supérieur est un facteur de développement économique, social et culturel pour une région. À ce titre, l’UQTR est présente dans Lanaudière depuis 1972 et elle a bonifié son offre de formation au fil des ans. Cette bonification de notre offre de cours dans la région va franchir une étape que je n’hésite pas à qualifier d’historique. Toute la communauté régionale ne peut que se féliciter de l’étroite collaboration du CRUL, du Cégep et de l’UQTR, tous ayant une vision commune du développement de l’enseignement supérieur dans Lanaudière. J’en profite également pour saluer l’implication de l’Université du Québec à Montréal et de l’Université de Montréal dans ce projet », a témoigné M. Daniel McMahon, recteur de l’UQTR.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.