Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 mai 2017 - 14:58

La santé mentale, c’est l’affaire de tous

Par Salle des nouvelles

En cette 66e semaine de la santé mentale, le Service d’Intégration au Travail (SIT)-Mauricie profite de l’occasion pour sensibiliser la population sur la réalité et les besoins des personnes ayant un problème de santé mentale. 
 
Selon l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE)      « les personnes souffrant de troubles mentaux ont généralement entre 30 et 50 % moins de chances de trouver un emploi que celles ayant d’autres problèmes de santé ou incapacités » (www.oecd.org/fr/sante/sante-mentale-et-emploi). L’Association canadienne pour la santé mentale confirme que le taux de chômage chez les personnes ayant un problème de santé mentale varie entre 70 % et 90 %, selon la sévérité de la problématique (www.cmha.ca/fr). Ces statistiques sont particulièrement troublantes lorsque l’on considère que le travail productif est un des principaux facteurs faisant la promotion de la santé mentale et permettant de vivre une vie riche et satisfaisante dans la collectivité.  
 
Depuis 20 ans, le SIT a aidé des milliers de personnes à retrouver la dignité du travail et à s’intégrer dans leur communauté. En 2016 seulement, 258 personnes œuvraient dans les 5 points de service en Mauricie, dont 13% depuis plus de 10 ans. Environ 24% des travailleurs retournent sur le marché de l’emploi ou aux études.  
 
Des PME et de grandes entreprises, telles qu’Hydro-Québec et Vidéotron nous confient annuellement des mandats adaptés à leurs besoins en termes de sous
traitance, de récupération et de recyclage. Grâce à la confiance d’une cinquantaine d’entreprises provenant de tous les secteurs et ce, partout en Amérique du Nord, le SIT Mauricie a réalisé un chiffre d’affaires remarquable de près 2M$ l’an dernier.  
 
Il est important de souligner que le SIT détient une liste d’attente puisque de nombreuses personnes souhaitent venir y travailler. Or, en cette semaine de la santé mentale, nous souhaitons sensibiliser la communauté aux besoins urgents de ces personnes. Plus les entreprises feront affaires avec le SIT, pour la qualité et le professionnalisme de ses services, plus nous serons en mesure de répondre adéquatement à notre mission et d’ici 5 ans, atteindre notre objectif : embaucher plus de 1000 travailleurs. 
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.