Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 décembre 2016 - 08:25

Rencontre avec le Premier ministre et le ministre de l'Éducation pour le Vert et Or du Séminaire Saint-Joseph

Par Salle des nouvelles

Vendredi 11 novembre dernier, l’équipe cadette Vert et Or de football du Séminaire Saint-Joseph a remporté la finale interrégionale contre les Vikings de l’Aubier, par la marque de 21-19.

Pour cette occasion, mercredi 7 décembre, une délégation du Vert et Or a répondu à l’invitation du député de Trois-Rivières, monsieur Jean-Denis Girard, en se rendant à l’Assemblée nationale. Les élèves athlètes du Séminaire Saint-Joseph y ont été honorés. En plus, ils ont eu la chance de rencontrer personnellement monsieur Philippe Couillard, premier ministre, ainsi que le ministre de l’Éducation, monsieur Sébastien Proulx.

Ils ont également profité de l’expérience pour en apprendre davantage sur le fonctionnement de notre démocratie. Ils ont assisté à la période de questions et à une commission parlementaire. Finalement, ils ont eu la chance de visiter, avec monsieur Girard comme guide, différents lieux et bureaux réservés aux députés du pouvoir en plus d’en rencontrer une vingtaine. Bref, ce fut une expérience fort enrichissante et une récompense pour l’éclatant succès de l’équipe.

Sur la photo: Alexandre Thibaudeau (entraîneur-chef, enseignant), Florence Camirand (élève-journaliste du Séminaire), Marc-Antoine Harel, monsieur Sébastien Proulx (ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur), Marc-Olivier Ouellet, Louis-Christophe Lamy, Alexandre Dessureault, monsieur Philippe Couillard (premier ministre), Marc-Anthony Girard, Xavier-Émile Miller, Marc-Olivier Blanchard, Victor Parent, monsieur Jean-Denis Girard (député de Trois-Rivières)

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.