Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 juin 2017 - 13:58 | Mis à jour : 14:03

Fonds de développement des territoires

125 000 $ pour soutenir huit projets dans la région

Par Salle des nouvelles

Innovation et Développement économique (IDE) Trois-Rivières a annoncé ce matin, à Plein Air VilleJoie, les projets qui recevront une aide financière du Fonds de développement des territoires. Au total, ce sont huit projets qui seront soutenus pour un montant de 125 000 $. L’octroi des subventions générera des investissements totaux de plus d’un demi-million de dollars ainsi que la création de 25 emplois. 
 
Vingt-deux demandes ont été déposées suite à l’appel de candidatures. Les huit projets ont été acceptés par le comité d’approbation des projets de la Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie, du Fonds de développement des territoires.  
 
Les projets retenus :

  • Vélos de quartiers
  • Service d’intégration au travail Mauricie
  • Plein Air Ville-Joie
  • Musée québécois de culture populaire
  • MultiBoulot
  • La Démarche des premiers quartiers de Trois-Rivières
  • Le Costumier Chavigny (Habit qui rit)
  • Regroupement Écarlates  

 
Pour être admissibles, les projets devaient avoir des retombées tangibles et avoir un caractère structurant pour leur milieu. Ces aides financières visent à soutenir le développement et le dynamisme de la communauté. 
 
« Nous sommes très heureux d’appuyer financièrement ces initiatives structurantes. Ce sont des projets qui auront assurément un impact positif sur la qualité de vie des collectivités rurales », souligne le maire de TroisRivières, M. Yves Lévesque. 
 
 

 
 
« Il était important pour le comité que les projets offrent des solutions innovantes et originales à des besoins réels de la communauté. Ce sont des projets qui profiteront à toute la collectivité », ajoute la présidente du comité d’approbation des projets, Mme Marie-Claude Camirand. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.