Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 février 2017 - 13:54

L’équipe de Provisuel de passage au Cégep de Trois-Rivières

Par Salle des nouvelles

Forts de leur passage à la populaire émission « Les Dragons » à Radio Canada au mois de juin dernier, les trois jeunes entrepreneurs trifluviens de l’entreprise Provisuel ont exposé leur parcours entrepreneurial à la population du Cégep de Trois-Rivières. L’activité s’est déroulée devant une salle comble de plus de 125 auditeurs, jeudi dernier, au Loft du pavillon des Humanités.

De l’émergence de leur idée d’affaires, en passant par la décision de tenter l’aventure « Les Dragons » pour finalement développer sur l’évolution des activités de leur entreprise, ces jeunes entrepreneurs ont partagé avec dynamisme leurs expériences avec un auditoire très attentif. Ils ont entre autres insisté sur l’importance de faire confiance à ses idées et à ses projets, de persévérer, de croire en soi, et ce, même lorsque la situation semble nous dépasser. Chose certaine, tous les participants à cette conférence ne verront plus le petit« accroche porte » livré à leur maison de la même façon.

Cette conférence, initialement organisée dans le cadre d’un cours de 3e année en Techniques administratives, a reçu la collaboration supplémentaire d’enseignants du département, de Vision C3R et de la Zone entrepreneuriale.

Un grand merci à Jean-Michel Laliberté, Miguel Bournival et Matthew Doucet pour votre implication auprès de la population du Cégep de Trois-Rivières.

Pour revoir le passage de Provisuel à l’émission Dans l’œil du dragon

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.