Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 février 2017 - 11:09

Mobilisation pour l’économie sociale à Trois-Rivières

Par Salle des nouvelles

Innovation et Développement économique (IDE) Trois-Rivières s’allie avec le Fonds communautaire d’emprunt de la Mauricie (FCEM) et la Corporation de développement économique communautaire (CDEC) de Trois-Rivières pour soutenir le développement de l’économie sociale sur le territoire trifluvien. Les deux organisations héritent de nouveaux mandats d’accompagnement et de sensibilisation, confiés par IDE Trois-Rivières. Une mobilisation qui se consolide avec l’annonce d’une enveloppe budgétaire du fonds Filaction.

Bien que parfois méconnue, l’économie sociale représente 93 entreprises sur le territoire de Trois-Rivières. IDE Trois-Rivières souhaite que cette branche économique continue de se développer, à l’aide des partenaires. 

« Cette approche de développement économique est au cœur de la mission de la CDEC depuis 20 ans et nous sommes heureux qu’IDE Trois-Rivières nous reconnaisse comme acteurs de l’économie sociale par ces ententes. Nous sommes persuadés que c’est en travaillant ensemble que nous arriverons à faire rayonner ce modèle d’affaires et ainsi à faire rayonner notre ville », souligne la directrice générale de la CDEC de Trois-Rivières, Mme Geneviève Boivin.

« C’est définitivement un moteur économique important pour Trois-Rivières et nous sommes très heureux de pouvoir collaborer, par notre expertise et expérience, à l'essor et au développement de ces entreprises », ajoute la directrice générale du FCEM, Mme Guylaine Perron.

Dorénavant, les projets d’économie sociale pourront contacter l’un des trois organismes et seront soutenus par la ressource la plus adéquate pour le type d’intervention requis.

Un demi-million en Mauricie
En plus de la mobilisation des acteurs, le fonds de développement Filaction annonce qu’il réservera une enveloppe d’un demi-million de dollars exclusivement pour les entreprises d’économie sociale de la Mauricie.

Le directeur général d’IDE Trois-Rivières, M. Mario De Tilly, se réjouit de cette nouvelle : « Il ne peut y avoir de développement économique sans développement social; les deux sont intimement liés. Nous misons donc sur des organismes dynamiques pour en assurer le développement. Avec l’appui financier supplémentaire de Filaction pour ces projets, on ne pourrait annoncer mieux comme mobilisation. »

À propos 
L'économie sociale est la branche de l'économie regroupant les organisations privées (entreprises coopératives, associations, mutuelles ou fondations) qui cherchent à concilier activité économique et équité sociale. 93 entreprises génèrent 1780 emplois et 50 M$ de revenus annuels par année à Trois-Rivières. Les secteurs d’activités les plus représentés sont l’habitation, les services de garde, les loisirs et le tourisme. (Statistiques : Pôle d’économie sociale Mauricie)

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.