Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
19 décembre 2016 - 11:16 | Mis à jour : 11:18

Deux entreprises, une vision

Aspasie et AND Communication unissent leurs forces

Par Salle des nouvelles

Les dirigeants d’Aspasie et d’ADN communication, messieurs Maxim, David et Antoine Gélinas, Stéphane Béraud, Jean-François Giroux et Danny Pagé, ont profité d’une rencontre d’employés des deux entreprises la semaine dernière pour souligner l’union des forces des deux organisations.

Ayant leurs sièges sociaux sur la rue Bellefeuille à Trois-Rivières, Aspasie et ADN communication se spécialisent en création, application et mise en valeur d’images de marque, en développement et production d’outils de communication et de commercialisation en plus de conseiller leurs clients dans leurs stratégies. « Dès que nous avons rencontré les propriétaires d’ADN communication, nous avons développé une complicité. Nous avons réalisé que nous partagions la même vision et les mêmes rêves. Pour la famille Aspasie, la décision de procéder à la transaction s’est donc prise naturellement », mentionne M. Maxim Gélinas, président et chef de la direction d’Aspasie et président du conseil d’ADN communication. 
 
« Pour nous, l’arrimage des forces avec Aspasie amène de belles opportunités pour ADN communication. Nous sommes complémentaires dans notre offre de service et grâce à Aspasie et sa présence sur les marchés internationaux, nous avons le monde à portée de main », ajoute le président-directeur général d’ADN communication, M. Jean-François Giroux. « De plus, grâce à l’ajout de forces et compétences complémentaires, ADN communication consolide et optimise son offre de service auprès de ses 700 clients du Québec », ajoute ce dernier.  

Toujours à la recherche de talents, les deux entreprises, qui conservent leur identité, offrent de belles possibilités d’emploi en Mauricie. La transaction a permis de consolider plus de 250 emplois et les propriétaires souhaitent recruter de nouveaux membres à leurs équipes afin de planifier les besoins futurs liés à la croissance constante des organisations. 
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.