Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 décembre 2016 - 09:10

Une nouvelle direction générale à la Jeune Chambre de la Mauricie

Par Salle des nouvelles

La Jeune Chambre de la Mauricie est fière d’annoncer la nomination de Chanie Perreault au poste de directrice générale.  

Mme Perreault occupait, depuis janvier 2014, le poste d’agente de développement pour la Fondation régionale pour la santé de Trois-Rivières (RSTR) où elle a pu acquérir une solide expérience en gestion d'événements, en réseautage et en communications. Elle détient un baccalauréat en administration, profil marketing, de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).  

« Nous sommes très heureux d’accueillir Chanie Perreault au sein de la Jeune Chambre de la Mauricie. Je suis convaincu que l’organisation bénéficiera grandement de son dynamisme, sa rigueur et sa créativité. Nous sommes convaincus que celle-ci saura poursuivre avec brio la mission de notre regroupement de jeunes gens d’affaires », a indiqué monsieur Ghislain Gervais, président du conseil d’administration de la Jeune Chambre de la Mauricie. 

Mme Perreault entrera en fonction à la Jeune Chambre de la Mauricie le 19 décembre prochain. Le conseil d’administration lui souhaite évidemment la bienvenue et le meilleur des succès. Cette nomination fait suite à l’annonce du départ de l’actuelle directrice générale, Marie Michèle Lemay, qui relèvera de nouveaux défis auprès du Pôle d’économie sociale Mauricie. Les membres du conseil d’administration souhaitent d’ailleurs remercier Mme Lemay pour son travail et son dévouement au sein de l’organisation. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.