Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 juin 2018 - 15:00

FestiPhilo, le premier festival en son genre au Québec

Inspiré des festivals de philosophie grand public européens, le FestiPhilo est le premier du genre au Québec. Il aura lieu au centre-ville de Trois-Rivières du 15 au 17 juin 2018.  

Le FestiPhilo part à la rencontre des petits et des grands et leur montre ce que la réflexion philosophique apporte à la compréhension d’enjeux de société actuels ou d’enjeux éthiques et plus personnels.

Différentes activités à caractère philosophique seront proposées, dont :

- Au Poivre Noir, table ronde sur la question des fake-news avec des représentants des médias (Aurélie Lanctôt, Jean Pichette, Pierre Tourangeau);

-Au café Frida, un atelier-conférence sur le revenu minimum garanti;

- Au Musée Pop, ateliers et conférence de philosophie pour enfants par Syliane Charles (UQTR) et Eveline Mailhot-Paquette (animatrice d’ateliers de philosophie pour enfants dans les écoles primaires de la Montérégie);

-À la vieille prison, visite et soirée de lectures de textes sur la liberté et la désobéissance civile;

- Sur la terrasse du Temps d’une pinte, visionnement du film « Le Homard », suivi d’un débat sur le thème des relations amoureuses;

-Sur la place du Parc portuaire, performance artistique des Two Gullivers avec participation du public sur le thème de la mémoire et de la philosophie au quotidien;

- Au restaurant l’Angéline, café philo animé par le philosophe Jacques Senécal;

 

-À la salle de la gare maritime, conférences sur des thèmes variés : consentement sexuel, tolérance, liberté d’expression, marché du carbone, le politique, etc.).

 

L’événement est organisé par la Société de philosophie des régions au cœur du Québec (SPRCQ) en collaboration avec la Ville de Trois-Rivières, le Musée québécois de culture populaire, l’UQTR, le Cégep de Trois-Rivières et différentes entreprises du centre-ville de Trois-Rivières.


Plus d’informations sur la page Facebook de l’événement : www.facebook.com/festiphilo

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.