Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 juillet 2017 - 11:51

Une ruche sur le toit de la microbrasserie: Le Temps d’une Pinte

Par Salle des nouvelles

Très tendance dans les grandes villes du monde, Le Temps d’une Pinte embarque dans le mouvement de ruchers urbains et installe la première ruche sur le toit de sa microbrasserie. Le miel produit, appelé « miel urbain », sera utilisé pour agrémenter les bières et la cuisine du restaurant.  
 
Ce n’est pas nouveau que Le Temps d’une pinte fabrique son propre miel. L’an dernier, 4 ruches ont permis de récolter 60 litres de miel. Cette année, avec l’ajout de 5 ruches, le restaurant prévoit produire 400 litres. La nouveauté : la première ruche installée directement sur le toit de la microbrasserie! L’objectif ultimement serait d’avoir 12 ruches au total.  
 
« L’apiculture urbaine est un mouvement mondial pour la sauvegarde de l’abeille dont la survie est de plus en plus menacée. Par leur travail de pollinisation, elles contribuent en contrepartie à la reproduction des végétaux et à l’abondance des récoltes urbaines. Nous ne sommes pas des apiculteurs de métier, mais nous sommes bien fiers d’embarquer dans le mouvement et d’aider à notre façon la survie des abeilles. On peut souhaiter que les gens s’inspirent d’initiatives comme la nôtre pour se réapproprier nos ressources naturelles comme celle-ci », souligne Alain Rivard, président du Temps d’une Pinte.   
 
Programme d’agriculture urbaine de Trois-Rivières Le Temps d’une Pinte bénéficie d’une subvention de près de 2 000 $ du nouveau programme d’agriculture urbaine pour la réalisation du rucher urbain, soit à la hauteur de 20 % du montant total. La microbrasserie est la première à bénéficier des subventions du programme. 
 
Le Programme d’agriculture urbaine d’IDE Trois-Rivières vise à contribuer à démocratiser l’agriculture urbaine, à valoriser les différents bâtiments commerciaux tout en maintenant la biodiversité et en combattant les ilots de chaleur.  
 
Les promoteurs ayant des projets admissibles au programme sont invités à les soumettre via le site internet d’IDE Trois-Rivières (www.idetr.com).  
 
Consultez les détails du programme   
 

Photo : Philippe Vallières, commissaire industriel chez IDE Trois-Rivières, Alain Rivard, président du Temps d’une Pinte et Yves Lévesque, maire de Trois-Rivières

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.