Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 juin 2017 - 08:39

Le groupe Bad Moon de passage à Trois-Rivières !

Par Salle des nouvelles

Le comédien et auteur-compositeur-interprète, Alain Lépine, formait il y a deux ans, le groupe de musique, BAD MOON, en hommage à la formation Creedence Clearwater Revival (CCR). Depuis, il tourne aux quatre coins du Québec et partout où le groupe se produit, il entraîne le public dans une incroyable énergie à danser et à chanter sur les airs des plus grands succès de CCR ! Un spectacle qui récolte beaucoup d'éloges de par son extraordinaire performance.

Sur scène, Alain s'est entouré de musiciens pour qui la performance musicale n'a plus de secrets et qui partagent l’admiration et la passion de ce groupe légendaire qui a marqué l'imaginaire. Parmi eux, l'excellent guitariste et ex-membre des Parfaits Salauds, François Duranleau appuyé à la basse par Louis Favreau et par le très dynamique François Giroux à la batterie. La musique unique et incomparable de CCR rassemble jeunes et moins jeunes et fait l'unanimité de tous. C'est un rendez-vous qui décoiffe, envoûte et subjugue tous les coeurs Rock ! 

La formation BAD MOON présente un répertoire aux influences blues et country. Le chanteur, Alain Lépine, dont la voix puissante n’est pas sans rappeler celle de John Fogerty offrira au public de superbes interprétations des plus grands succès de CCR. « Les spectateurs pourront notamment entendre plus d'une trentaine de chansons dont Suzie Q, Bad Moon Rising, Bootleg, Fortunate Son, Proud Mary, Commotion et plusieurs autres ! » souligne Alain Lépine qui convie le public au Café-Bar Le Gambrinus dès 21 h. Entrée 10 $ incluant une bière artisanale de 10 oz. Pour information et réservation : gambrinus.qc.ca ou par téléphone : 819 691-3371.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.