Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 juin 2017 - 14:07 | Mis à jour : 14:09

Sandie Letendre à la présidence de Culture Mauricie

Par Salle des nouvelles

À l’issue de l’assemblée générale annuelle de Culture Mauricie qui s’est tenue hier chez Boréalis, madame Sandie Letendre, directrice générale de la Corporation de développement des arts et de la culture de Ville de La Tuque (CDAC), a été élue à la présidence du conseil d’administration de l’organisme. Elle succède ainsi à monsieur Thomas Grégoire qui a assumé la présidence depuis 2015.

CHANGEMENT DE GARDE À LA PRÉSIDENCE
Après plus de deux ans d’implication à titre de président de Culture Mauricie et 12 ans d’engagement dans l’organisme à différents titres, Thomas Grégoire a annoncé son départ du conseil d’administration. « En tant que président, je suis heureux d’avoir pu contribuer à l’actualisation de l’organisme par l’ajout de deux commissions au sein de notre structure, assurant ainsi une représentativité plus cohérente et inclusive, et par le développement d’une stratégie numérique favorisant la découvrabilité des créations d’ici. Par ailleurs, au fil des ans, j’ai pu constater toute l’évolution de notre milieu. Nous l’avons fait avancer ensemble notamment en nous liant avec des milieux différents mais connexes comme le tourisme, les affaires ou l’éducation. Les arts et la culture sont maintenant devenus un secteur stratégique pour le développement de la Mauricie, un véritable pôle d’excellence crédible, affirmé et reconnu. » a-t-il souligné.

Madame Sandie Letendre lui succède maintenant à la présidence et agira également à titre de représentante des membres de la commission Développement / organismes en milieu municipal urbain. Madame Letendre a une vaste expérience en gestion et en développement culturel. En plus d’occuper le poste de directrice générale et artistique de la CDAC, elle a été, au cours des dernières années, productrice d'événements culturels et agente régionale de développement entrepreneurial. Elle est également reconnue pour son implication auprès de la relève en arts de la scène, notamment par l'organisation du festival Des chansons plein La Tuque. Elle-même artiste professionnelle, elle connaît bien les enjeux de son secteur. Elle a eu l'occasion de chanter un peu partout au Québec, de même qu'en France, aux États-Unis, en Europe, en Amérique Centrale, en Asie et au Moyen-Orient.

PRÉSENTATION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION
L'organisme est heureux d'accueillir quatre nouveaux administrateurs : Danielle Lefebvre (Agence Danielle Lefebvre) à la nouvelle commission Métiers de la culture, Éliane Landry Proteau (réalisatrice) à la nouvelle commission Arts médiatiques, Eveline Charland (Théâtre Expresso), à la commission Arts de la scène | organismes et Rémi Francoeur à la commission Relève.

Quatre administrateurs ont vu leur mandat renouvelé : Julie Brosseau (Salon du livre de Trois-Rivières) à la commission Littérature | organismes, Josée Grandmont (Musée des Ursulines) à la commission Muséologie et Sandie Letendre (Corporation de développement des arts et de la culture de Ville de La Tuque) à la commission Développement | organismes en milieu municipal urbain et Catherine Leduc (auteure-compositrice-interprète) à la commission Arts de la scène | individus.

Ceux-ci s'ajoutent aux administrateurs déjà en poste : Monique Parent (auteure) à la commission Littérature | individus, Réjean Audet (Municipalité de Saint-Élie-Caxton, MRC de Maskinongé) à la commission Développement | organismes en milieu municipal rural, Jean-Philippe Marcotte (animateur en patrimoine) à la commission Patrimoine, Guy Rousseau (Société Saint-Jean-Baptiste) à la commission Développement | organismes de formation, défense ou promotion, Guillermo Raynié (verrier) à la commission Arts visuels | individus. Culture Mauricie adresse ses sincères remerciements aux administrateurs sortants : Thomas Grégoire, Christiane Simoneau et David Lavergne, pour leur précieuse contribution.

COMPOSITION DE L’EXÉCUTIF
Sandie Letendre, présidente, sera soutenue à l’exécutif par Guillermo Raynié, vice-président, Julie Brosseau, trésorière et Jean-Philippe Marcotte, secrétaire.

BILAN 2016-2017 
Culture Mauricie a su encore cette année structurer plusieurs initiatives couronnées de succès. C’est le cas notamment du projet Opération Paysages Mauricie qui a permis d’identifier et de valoriser des paysages qui ont une importance significative pour la collectivité. Culture Mauricie a également réalisé d’importantes actions de mobilisation et de représentation, notamment en réunissant les partenaires régionaux, MRC et Villes, pour la signature d’une nouvelle entente de partenariat avec le Conseil des arts et des lettres du Québec afin de soutenir la création dans la région. L’organisme a aussi présenté, conjointement avec le Réseau des conseils régionaux de la culture du Québec, un mémoire en vue du renouvellement de la politique culturelle du Québec. Ses initiatives pour favoriser le développement économique de la culture ont été poursuivies. Parmi celles-ci, la publication des plus récentes statistiques sur les impacts économiques de la culture dans la région, la représentation du secteur des arts et de la culture au sein de la table culture de GROUPÉ—Partenariat économique Mauricie—Rive-Sud, et la mise en œuvre d’une stratégie numérique comprenant des actions de développement de compétences et de découvrabilité des arts et de la culture d’ici.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.