Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 juin 2017 - 11:26

Par grands vents avec le Trio Hochelaga

Par Salle des nouvelles

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Le dernier récital de la série Musique à St. James 2016-2017 de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières aura tout pour emporter les spectateurs dans un monde de beauté et de romantisme. Le réputé Trio Hochelaga, qui se distingue sur la scène internationale, interprétera pour l’occasion des œuvres de Ravel, de Chostakovitch, de Rachmaninov et du Trifluvien Gilles Bellemare. Des perles, dont les nuances seront mises en valeur grâce à la richesse de l’acoustique du Centre d’art des Récollets - St. James, le dimanche 11 juin 2017 à 15 h (entendez le Trio Hochelaga dans cet extrait vidéo).
 
Qualifié de « l’un des meilleurs ensembles de musique de chambre canadiens » par le Classical Lost and Found (États-Unis), le Trio Hochelaga se compose de la violoniste Anne Robert, de la violoncelliste Chloé Dominguez et du pianiste Jean-François Latour. Fondé en 2000, cet ensemble est renommé sur la scène internationale pour la précision de son jeu, l'intensité de ses interprétations et l'originalité de sa programmation. Fidèle aux grandes traditions de la musique de chambre, il fait également preuve d'audace, se démarquant comme interprète d'un répertoire vaste et varié, de l'époque classique à la musique d'aujourd'hui, accordant une attention toute particulière aux plus belles pages du romantisme et de ses richesses méconnues.
 
Présentée par l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières grâce à la collaboration de la Ville de Trois-Rivières et des Jeunesses musicales du Canada, la série Musique à St. James proposera à nouveau cinq rendez-vous avec des musiciens de haut niveau la saison prochaine : Sans frontières avec l’Ensemble Ladom (1er octobre 2017), Aux étoiles avec la soprano Myriam LeBlanc (3 décembre 2017), Faune & naïades avec le Duo Palladium (28 janvier 2018), À l’ouest de la Volga avec le Duo Cheng2 (25 février 2018), et Villes mythiques, époques historiques avec la violoniste Natalia Kononova et l’altiste Catherine Arsenault (8 avril 2018).
 
RÉSERVATIONS 
Billet (taxes en sus) à compter de : 32,49 $ (régulier) • 12,50 $ (étudiant)
Réservations : 819 380-9797 • 1 866 416-9797 • Réseau Ovation
 
PROGRAMME
Sergueï Rachmaninov
Trio élégiaque no 1 pour piano, violon et violoncelle en sol mineur
 
Dimitri Chostakovitch
Trio no 1 pour violon, violoncelle et piano en do mineur, opus 8
 
Gilles Bellemare
De Wolfgang à Félix, trio pour violon, violoncelle et piano
 
Maurice Ravel
Trio avec piano en la mineur
 
NOTES BIOGRAPHIQUES
Le Trio Hochelaga, qui porte un nom iroquoien rappelant les origines de Montréal, a effectué de nombreuses tournées au Canada, en Grande-Bretagne, aux États-Unis, en Europe, aux Bermudes, au Japon, en Chine et à Taïwan. Du nombre de ses concerts, soulignons notamment son interprétation avec le Tokyo New City Orchestra du Triple Concerto de Beethoven au Sumida Triphony Hall de Tokyo, son passage au prestigieux Wigmore Hall à Londres et ses débuts à Venise, au Palazetto Bru Zane – Centre de musique romantique française.
 
Son abondante discographie a été remarquée par la presse. Parmi les enregistrements de l’ensemble, mentionnons l’intégrale de la musique de chambre avec piano de Théodore Dubois, le Trio et le Quatuor de Guillaume Lekeu, des transcriptions pour trio d’opéras français d’Ernest Alder, ainsi que le disque des trios de Gabriel Pierné et de Gabriel Fauré qui lui a valu un prix « Choc », soit la plus haute appréciation du magazine français Le Monde de la musique.
 
Ensemble en résidence au Conservatoire de musique de Montréal, le Trio Hochelaga est soutenu fidèlement par le Conseil des arts et des lettres du Québec et le Conseil des arts de Montréal.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.