Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 mars 2017 - 08:35

La bibliothèque centrale de Bécancour reçoit India Desjardins !

Par Salle des nouvelles

La bibliothèque centrale de la Ville de Bécancour vous invite, le samedi 25 mars, de 13 h à 14 h, à une activité de rencontre d’auteur réalisée en collaboration avec le Salon du livre Trois-Rivières. Cette activité hors les murs du Salon du livre en sera  à sa troisième année d’existence à Bécancour. Sous la forme d’une rencontre d’auteure, vous aurez la chance d’assister à un échange qui mettra en vedette l’auteure India Desjardins. 

Cette auteure, réputée pour sa passion, son humour et sa sensibilité, a connu un immense succès en littérature jeunesse, il y a quelques années, avec les huit tomes du Journal d'Aurélie Laflamme. En fait, près de deux millions de livres ont été vendus,  un exploit ! India Desjardins a depuis, travaillé à de nombreux projets tels la coscénarisation du film Aurélie Laflamme - Les pieds sur terre, participé à la série Ces gars-là, écrit deux tomes de la BD La célibataire et publié un recueil intitulé Le Noël de Marguerite (récompensé par le prestigieux prix Ragazzi). 

Le 25 mars prochain, elle s’apprête à rencontrer les Bécancourois dans le but de promouvoir son tout dernier livre : La mort d'une princesse. Ce dernier se veut plus  « adulte »  et plus sérieux que ce à quoi elle nous a habitués. 

Cette activité s’adresse à un public adulte et est gratuite. Bienvenue à tous.
Inscrivez-vous dès maintenant au 819 294-4455, poste 562.
Les places sont limitées, faites vite!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.