Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 octobre 2016 - 09:19

Une offre culturelle étoffée, diversifiée et à laquelle le public répond!

Par Salle des nouvelles

Fière et heureuse du succès incontournable de l’ensemble des activités de sa programmation estivale 2016, l’équipe de la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières, en collaboration avec de nombreux partenaires, est heureuse de dresser aujourd’hui - à la fois en mots et en chiffres - un bilan rétrospectif saisonnier on ne peut plus positif, confirmant une fois de plus la qualité de son offre culturelle et l’intérêt marqué du public d’ici et d’ailleurs pour celle-ci. 

LA CULTURE PREND L’AIR! 
 
Les pianos publics  
4 PIANOS  5 LIEUX 21 ACTIVITÉS  1 040 PARTICIPANTS 
Concept international installé depuis deux ans à Trois-Rivières, les pianos publics ont su attirer les curieux, les touristes et les locaux qui passaient par là, les jeunes et les moins jeunes, les musiciens spontanés et d’autres programmés, mais ils ont surtout donné un son coloré et des airs de poésie à l’été trifluvien. La programmation 2016 des pianos publics fut une réussite grâce à la collaboration de partenaires tels que le Musée québécois de culture populaire, la Corporation des évènements de TroisRivières, le FestiVoix et la SDC Centre-ville de Trois-Rivières. 
 
Les Concerts champêtres  
10 SPECTACLES  6 815 SPECTATEURS 
Avec une moyenne qui se maintient à près de 700 spectateurs par dimanche, les Concerts champêtres du parc des Chenaux ne cessent de gagner en popularité, attirant un public ouvert à la découverte d’ensembles musicaux et vocaux, à la fois de la région et de l’extérieur. Cette 10e édition s’est déroulée, la majeure partie du temps, sous un ciel clément et a enregistré un record d’assistance de 1 500 spectateurs au dernier spectacle de la saison offert par Frédérick de Granpré. 
 
« L’Évangile selon Pilate »  par Théâtre Expresso 
1 SPECTACLE 6 REPRÉSENTATIONS  870 SPECTATEURS 
Projet théâtral de la troupe Théâtre Expresso, la pièce L’Évangile selon Pilate du célèbre auteur Éric-Emmanuel Schmitt a été présentée dans les jardins du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, nouveau partenaire de la programmation estivale La culture prend l’air! Prenant pour décor le calvaire et le tombeau, les arbres et le fleuve Saint-Laurent, ce spectacle en aura émerveillé plus d’un. 

« Île en scène »  par le Théâtre des Nouveaux Compagnons 
2 SPECTACLES 7 REPRÉSENTATIONS 940 SPECTATEURS 
Dans le cadre du 400e anniversaire de la mort de William Shakespeare, le Théâtre des Nouveaux Compagnons a présenté consécutivement à l’Île Saint-Quentin deux classiques théâtraux de l’auteur britannique : Le songe d’une nuit d’été et La nuit des rois. Le charme naturel des lieux, bordés par la rivière Saint-Maurice, a conféré un caractère magique à ces prestations à ciel ouvert. 
 
Le « Cinéma de l’Île » par Ciné-Campus 
7 PROJECTIONS  1 210 SPECTATEURS 
Les adeptes de cinéma à la belle étoile ont été choyés cet été avec les projections du « Cinéma de l’Île » présentées par Ciné-Campus au parc de l’Île Saint-Quentin. Installés sous les arbres et bien emmitouflés sous des couvertures, petits et grands ont pu jouir d’une programmation variée de sept films. 
 
Les parcours urbains  
3 ACTIVITÉS 630 PARTICIPANTS  
Premier « Shift », Rallye GPS et Vue parallèle sont trois parcours extérieurs créés respectivement par Boréalis et le Manoir Boucher de Niverville. Cet été, c’est plus de 600 participants qui ont sillonné les rues de Trois-Rivières pour y découvrir différemment l’histoire, le patrimoine et les changements que la ville a connus au fil des années. 
 
Participation aux Fêtes de districts  
9 ACTIVITÉS  700 PARTICIPANTS DONT 425 ENFANTS 
Pas moins de 700 personnes ont participé aux activités de la Maison Rocheleau, ainsi qu’à l’atelier de sérigraphie de l’artiste Alejandra Basanes et du Centre d’exposition Raymond-Lasnier offerts dans le cadre des Fêtes de districts de la ville de Trois-Rivières. 
 
« En direct de Trois-Rivières » et les Journées de la culture 
1 SPECTACLE 540 SPECTATEURS DONT 120 EN LIGNE 
Dans le cadre des 20e Journées de la culture, la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières a choisi de faire cadeau aux Trifluviens d’un spectacle gratuit présenté au Centre commercial Les Rivières. Ainsi, le populaire auteur-compositeur-interprète Matt Holubowski a offert une prestation touchante et sentie, également diffusée en direct sur les réseaux sociaux. 
 

 
DIFFUSION DES ARTS VISUELS 

  • Centre culturel Pauline-Julien
  • Centre d’exposition Raymond-Lasnier
  • Projets d’art public 

3 EXPOSITIONS  8 ACTIVITÉS 3 PROJETS D’ART PUBLIC 3 970 VISITEURS 
Dans le cadre du circuit des expositions parallèles de la 7e Biennale nationale de sculpture contemporaine, le Centre culturel Pauline-Julien a invité deux artistes d’ici, Annie Pelletier et Fontaine Leriche, à unir leur talent afin de créer Le restaurant Le Populaire, une exposition inédite animée tout au long de l’été par le biais de soirées de bingo revisité, d’ateliers de sérigraphie et d’une soirée de danse en ligne. 
 
Le Centre d’exposition Raymond-Lasnier a également pris part à la  Biennale nationale de sculpture contemporaine avec la présentation des expositions d’Elisabeth Picard, artiste montréalaise, et d’Amalie Atkins, originaire de Saskatoon.  
 
De plus, trois projets d’art public ont vu le jour. L’exposition Mascarade de Fontaine Leriche a été présentée dans le tunnel de la rue du Fleuve, dans le cadre du FestiVoix. L’anamorphose de Richard Purdy, représentant un corégone, a été réalisée à l’entrée de la gare maritime et assure un accueil des plus surprenants aux croisiéristes. Enfin, la rue Badeaux s’est refait une beauté et arbore maintenant les œuvres de Marie-Jeanne Descoste. 
 
 
SPECTACLES EN SALLE 

  • Salle J.-Antonio-Thompson
  • Théâtre du Cégep
  • Maison de la culture de Trois-Rivières 

5 SPECTACLES  30 REPRÉSENTATIONS 10 960 SPECTATEURS  
La Revue American Story Show et le spectacle musical Orchestra! avec le Beatles Story Band ont fait danser les nostalgiques à la salle J.-AntonioThompson cet été, tandis que l’humoriste Stéphane Fallu et le duo comique Dominic et Martin ont fait rire le public du Théâtre du Cégep. 
 
De plus, l’humoriste Mariana Mazza s’est produite à 12 reprises sur les planches de la salle Anaïs-Allard-Rousseau de la Maison de la culture de Trois-Rivières avec son tout premier one-woman-show Femme ta gueule. La totalité des représentations a été présentée à guichets fermés. 
 
 
 
DIFFUSION DU PATRIMOINE 

  • Manoir Boucher de Niverville
  • Maison Rocheleau
  • Centre d’art des Récollets – St. James
  • Boréalis, centre d’histoire de l’industrie papetière 

5 EXPOSITIONS 20 ACTIVITÉS 42 REPRÉSENTATIONS 28 750 VISITEURS  
En plus des expositions, le manoir Boucher de Niverville s’est animé par des soirées de contes autour du feu, de l’animation historique et des activités spécifiques pour le Mois de l’archéologie ont également su divertir les visiteurs estivaux. 
 
La Maison Rocheleau proposait aux visiteurs une exposition permanente et une programmation variée d’activités patrimoniales, tout comme la chapelle du Centre d’art des Récollets-St. James qui a été ouverte aux visiteurs en collaboration avec le Musée des Ursulines.   
 
De plus, Boréalis a su se démarquer de l’offre touristique de la région avec sa nouvelle exposition extérieure Mémoires d’ouvriers, ses Mardis Jazz affichant toujours complets et sa programmation d’activités variées. La réputation de sa terrasse, endroit magique avec une vue exceptionnelle sur le fleuve Saint-Laurent et la rivière Saint-Maurice, n’est également plus à faire. 
 


Par l’entremise de son offre culturelle estivale riche et variée, la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières est soucieuse de travailler de pair avec des créateurs, des organismes et des intervenants de sa communauté. Elle compte poursuivre son mandat de faire des arts une pièce maîtresse de la ville de Trois-Rivières, lui conférant ainsi un caractère distinctif. 
 
La programmation estivale est rendue possible grâce au soutien de la Ville de Trois-Rivières, du ministère de la Culture et des Communications du Québec, du Conseil des arts et des lettres du Québec et de Patrimoine canadien. Merci aussi à tous les partenaires ponctuels. 
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.