Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 janvier 2015 - 05:00 | Mis à jour : 08:12

Souvenirs, pensées, larmes, éclats de rire, un beau mélange pour les Nouveautés de l’ONF

Anne-Sophie Bois

Par Anne-Sophie Bois, Journaliste

Twitter Anne-Sophie Bois
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Une programmation riche est variée sera présentée dans le cadre de la 18e édition des Nouveautés de l’ONF à Trois-Rivières du 27 janvier au 16 février.

L’événement propose huit projections documentaires en présence de cinéastes ou d’invités spéciaux ainsi que de nombreux courts métrages. Présentée dans six lieux de diffusion, cette édition permettra à la population de voir des productions ou coproductions récentes de l’ONF.

La semaine débutera, le 27 janvier, avec la présentation de Je me souviens: 100 ans du Royal 22e Régiment, un documentaire de Claude Guilmain qui fait revivre à l’écran, les hauts faits de ce régiment francophone des Forces armées canadiennes qui a été au coeur des événements marquants de notre histoire. La projection se fera en présence du Major Bruno Gagné, MMM, CD (ret.), président de l’Association du Royal 22e Régiment.

Le lendemain, 28 janvier, c’est le documentaire Autoportrait sans moi de Danic Champoux qui sera projeté en présence du monteur René Roberge. Dans ce film, on suit 50 histoires de la vie à l’ère des médiaux sociaux. Un documentaire audacieux, rempli d’humanité.

Le 3 février, c’est le film d’Hélène Choquette, Grande fille!, qui lève le voile sur la puberté hâtive qui touche les fillettes, qui sera à l’honneur. La sexologue et psychothérapeute, Isabelle Borduas, sera sur place pour parler de ce phénomène en voie de devenir une préoccupation de santé publique mondiale.

En présence de la Dre Marie-Frédérique Allard, spécialiste en psychiatrie légale, les cinéphiles assisteront à la projection du film de John Kastner, Loin d’eux-mêmes, loin des autres. Un accès sans précédent à un centre médicolégal, le Centre de santé mentale de Brockville en Ontario. À noter que le film est sous-titré en français.

Le mystère MacPherson, signé Serge Giguère, sera pour sa part présenté lors du Ciné-Campus du 5 février. Ce dernier a filmé le processus de création de l’animation de peinture sur verre MacPherson de Martine Chartrand, inspirée de la chanson du même nom composée par Félix Leclerc. Une oeuvre née de l’amitié entre le chansonnier et Frank Randolph Macpherson, un Jamaïcain arrivé au Québec en 1917.

Le 10 février, c’est Le dominion de Seth de Luc Chamberland qui sera présenté. Ce film porte sur le bédéiste canadien Seth.

Les mots qui dansent d’Yves Massicotte suit de près des artistes sourds d’origine francophone qui, par la voie des arts, contribuent à bâtir leur culture. Ainsi, la surdité n’est pas pour eux un handicap, mais une fierté identitaire et amène une appartenance à une communauté où règne la solidarité. Ce film sera à l’affiche le 12 février.

Pour conclure les activités, le film Propagande téméraire de Robert Lower sera à l’honneur. Ce dernier utilise des films et des photos d’archives de L’ONF datant des années 1939 à 1945 pour recréer l’image du Canada qui s’en dégage. Une oeuvre créée pour les 75 ans de l’ONF en 1014, présentée par Marc Saint-Pierre, analyste de collection d’institution.

À noter que des courts métrages primés seront présentés en ouverture des projections documentaires. Le public aura ainsi l’occasion de voir les animations récentes Jours de pluie, Nul poisson où aller, Flocons, Jutra et Histoires de bus. D’autres courts seront également montrés en ouverture du programma régulier au Ciné-Campus.

Nouveauté, une projection ciné-poussette sera offerte aux nouveaux parents. L’environnement du Centre culturel Pauline-Julien sera spécialement ajusté en réduisant le volume et en tamisant l’éclairage pour la projection du documentaire Grande fille! . Plusieurs commodités seront aussi en place pour l’occasion.

Pour le jeune public, une activité se tiendra le dimanche 1er février au Centre d’exposition Raymond-Lasnier avec la projection du film d’animation Ma Moulton et moi, nommé aux Oscars 2015. Un atelier artistique suivra.

Pour le calendrier complet et les lieux de diffusion: onf.ca/trois-rivières

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.