Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 janvier 2015 - 05:00

Poète Maudit revient en force

Anne-Sophie Bois

Par Anne-Sophie Bois, Journaliste

Twitter Anne-Sophie Bois

Nostalgique des années 1980? La formation alternative originaire de Nicolet, Poète Maudit, revient en force après 20 ans d’absence. Un tout nouvel album Tome 1 : Anno Inferno est disponible, gratuitement, depuis le 1er janvier, sur leur site Internet: poetemaudit.com.

Le groupe, qui se décrit comme punk, métal et gothic rock, était composé originalement de Laurent Richard, Ludovic Richard, Christian Biron, Patrick Coll et Guillaume Gagnon. Au fil des années, tous les membres ont décidé de prendre un chemin différent.

Entre 1994 et 2004, Guillaume Gagnon, a composé une multitude de pièces en ayant toujours en tête le retour du groupe. À la suite de quelques discussions avec les frères Richard, sans succès, c’est en décembre 2007, que Poète Maudit renaît officiellement avec un album instrumental.

C’est seulement trois ans plus tard, que Patrick Coll, rejoint son bon ami Guillaume. Ainsi, depuis 2010, les deux musiciens travaillent d’arrache pied  pour retravailler les paroles, remettre le concept en ordre chronologique et apporter quelques modifications au matériel déjà existant.

« Pour notre nouvel album, on revisite nos chansons des années 80. Il y en a seulement une nouveauté. Au total, nous avons près de 117 chansons. On vise sortir trois albums en trois ans. Entre chacun des albums, il y aura un mini-album de cinq chansons », concluent Guillaume et Patrick qui ont toujours la flamme pour ce domaine.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.