Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 octobre 2014 - 12:00 | Mis à jour : 22 octobre 2014 - 15:39

Place à la BD pour Les Impatients

Anne-Sophie Bois

Par Anne-Sophie Bois, Journaliste

Twitter Anne-Sophie Bois

Après les Duos Improbables sur CD et les coffrets Mille mots D’amour, voilà que l’organisme Les Impatients lance «Un moment d’impatience» : une bande dessinée de 21 planches disponible à partir du 6 novembre dans toutes les librairies et dans les pharmacies Uniprix.

Ce sont 21 scénaristes inspirés par l’impatience qui sont mis en valeur par 21 dessinateurs au somment de leur art dans cet album unique tant dans le processus du travail que dans la mixité des genres graphiques.

«Cet album s’inscrit dans la même lignée que les autres produits dérivés. Par ces collectes de fonds, nous pouvons maintenir et développer les ateliers offerts. Nous voulons également faire sortir Les Impatients de Montréal. Nous sommes présents notamment à Drummondville, Granby et Saint-Lambert. Nous sommes en discutions avec les municipalités de Joliette, Sorel et Laval», explique le président du conseil d’administration des Impatients, le Dr Jean-Bernard Trudeau, qui avoue que Les Impatients doivent avoir des approches paradoxales pour se différencier des autres organismes.

Parmi les personnalités qui ont mis leur talent d’écriture au profit de l’organisme, on retrouve notamment des textes de Claude Meunier, qui met en scène les personnages de Môman et Pôpa de la populaire émission La Petite Vie,  Yves Pelletier (scénariste et réalisateur), Marie-Ève Janvier (chanteuse), Simon Proulx (chanteur des Trois Accords), Bryan Perro (auteur), Sylvie Lussier et Pierre Poirier (auteurs de L’Auberge du chien noir).

De grands noms ont aussi prêté leur plume dessinatrice pour l’occasion. Les lecteurs pourront ainsi découvrir les illustrations de Serge Chapleau (caricaturiste), Denis Rodier (dessinateur de l’Ordre des Dragons et de nombreux Superman), Réal Godbout (le père de Red Ketchup), Jacques Lamontagne (dessinateur des séries Les Druides et Aspic), Mario Malouin (dessinateur à Délire) et Raymond Parent (créateur de Bibop et des Voisins d’en face). Claude Robinson a également participé à cette aventure, en plus de Frédéric Back qui a offert ses droits d’auteur pour une illustration avant de décéder.

Rappelons que Les Impatients, fondés en 1992, ont pour mission de venir en aide aux personnes ayant des problèmes de santé mentale par le biais de l’expression artistique. Les Impatients offrent des ateliers de création et favorisent les échanges avec la communauté par la diffusion des réalisations de leurs participants. Ces ateliers ont un impact direct sur la diminution du taux de réhospitalisation, car ils sont en mesure en sortir les personnes de l’isolement grâce à leur approche en créant de l’espoir et en cultivant la fierté.

Questionné sur le fait que l’organisme n’est pas encore présent en Mauricie, l’amateur de BD a tout de suite mentionné : «il faut seulement trouver des personnes prêtes à s’investir, que ce soit un CSSS, un artiste ou un musée. Nous sommes prêts!»

* À noter que le 14 octobre fut le lancement du CD Duos Improbables avec la chorale des Impatients.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.