Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 novembre 2017 - 13:31

Un investissement dans le capital humain de la relève et du sport d’élite en Mauricie

Création du « Club des ambassadeurs »

Par Salle des nouvelles

La Corporation Sport-hommage Mauricie fait appel à la mobilisation afin de soutenir les athlètes de la relève et de l’élite sportive de notre région. En échange d’un don, toute la population dont, les entrepreneurs, les mécènes et les anciens sportifs, sont invités à se joindre au « Club des ambassadeurs » et à investir auprès de ces sportifs qui nous représentent avec brio aux niveau régional, provincial et à l’international.  
 
Marraine et Entrepreneur-leader du projet 
 La marraine de cette campagne, Debbie Savoy Morel, qui n'a pu être présente au point de presse, souligne la pertinence d'une telle initiative. « Comme ex-athlète, il est d'une importance capitale de venir en aide à nos athlètes qui se signalent sur la scène québécoise, nationale et internationale. Non seulement les athlètes se développent à travers le sport mais grandissent dans leur cheminement et deviennent des gens d'affaires aguerris. Ces athlètes qui font de nombreux sacrifices méritent toute notre attention de la part des gens d'affaires ainsi que de la population. Investir en notre jeunesse, nos ambassadeurs, fait rejaillir notre région partout à travers le monde », explique la golfeuse professionnelle et pionnière du golf au Québec. 
 
Bryan Tranquille, entrepreneur-leader renchérit : « En tant que papa d’une athlète, je connais bien leur réalité. Ces jeunes athlètes sont nos entrepreneurs à succès de demain. La discipline quotidienne, l’objectif constant de se réaliser, de se dépasser portent ces sportifs à être performants dans toutes les sphères de leur vie. Pensons-y, car au-delà d’une passion, en devenant membre du Club des ambassadeurs, nous investissons dans nos bâtisseurs de demain », partage le président de Gestion immobilière le 8. 
 
En tant que pionniers de cette mobilisation régionale, Bryan Tranquille, entrepreneur-leader, Pierre St-Jacques, propriétaire du Canadian Tire du boulevard des Forges à Trois-Rivières, André Beauchesne, président, ainsi que Jessica Ménard vice-présidente de la Corporation Sport-hommage Mauricie, seront les premiers à remettre un chèque au « Club des ambassadeurs ».  
 
« A l’instar de nos athlètes, cette mobilisation se compare à un rendement athlétique de haut niveau et un dépassement de soi », de dire André Beauchesne. « Nous souhaitons par le biais du Club des ambassadeurs offrir une, voire même des bourses dans une catégorie lors de la soirée de Gala, remettre une bourse aux olympiens avant leur départ pour le rendez-vous ultime de l'élite mondiale et à moyen terme potentialiser la cagnotte à l'ensemble des nommés au Gala », d'ajouter le président de la Corporation Sporthommage Mauricie. 
 
Gala Sport-hommage Desjardins 
Rendez-vous au Gala Sport-Hommage Desjardins le 13 janvier 2018 dès 16h30 au Complexe Sportif Alphonse Desjardins pour assister à une soirée haute en reconnaissance (billets en vente début décembre).

Adhérer au « Club des ambassadeurs » 
Pour se joindre au « Club des ambassadeurs » de Sport-hommage Mauricie : Investissement annuel au choix, 250,00 $, 500,00 $ ou 1000,00$. 
** Les dons spontanés sont également acceptés  

Incluant annuellement (selon l’investissement de départ) :
1. Un ou des billets pour le brunch du Temple de la renommée sportive de la Mauricie 
2. Un ou des billets pour la soirée du Gala Sporthommage Desjardins 
3. Le nom de l’entrepreneur/ entreprise, personne affiché avec tous les généreux donateurs lors du « Tapis Rouge - TroisRivières Mitsubishi » qui se déroule en amont de la soirée de Gala.  
 Un comité déterminera les boursiers et dans un souci de transparence les dons du Club des ambassadeurs seront annoncés publiquement. 

  **A noter que le souhait des donateurs silencieux sera respecté et que leur nom ne sera pas dévoilé. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.