Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
31 mai 2017 - 09:44

La Fondation du Cégep de Trois-Rivières recueille 12 790 $ à son activité-bénéfice annuelle

Par Salle des nouvelles

L’activité-bénéfice annuelle de la Fondation du Cégep de Trois-Rivières a permis de dégager un profit de 12 790,36 $.

Cette année, une nouvelle formule a été proposée aux convives, à savoir un salon des vins. Ainsi, près d’une trentaine de vins exclusivement en importation privée ont été offerts en dégustation par trois agences réputées que sont Rezin, Trialto et la QV. L’évènement s’est tenu sur la magnifique terrasse du restaurant le Buck.

L’argent recueilli lors de cette activité contribuera aux nombreux projets de la Fondation pour soutenir la réussite de la population étudiante du Cégep de Trois-Rivières. Rappelons que la Fondation distribue chaque année plus de 30 000 $ en bourses d’études.

La Fondation du Cégep de Trois-Rivières désire remercier ses précieux commanditaires : la Coopsco Trois-Rivières qui était représentée par madame Danielle Piché, directrice générale de Coopsco Trois-Rivières et monsieur Jean-Denis Girard, député de Trois-Rivières, sans oublier les trois agences de vins Rezin, Trialto et la QV ainsi le restaurant le Buck sans lesquels l’activité n’aurait pu avoir lieu.

La Fondation tient également à remercier les membres de son conseil d’administration qui, grâce à leur implication, ont rendu possible la tenue d’un encan silencieux.

En terminant, la Fondation du Cégep de Trois-Rivières remercie toutes les personnes présentes à l’évènement pour leur appui renouvelé à la cause de l’éducation.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.