Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 mai 2017 - 11:18

Souper aux homards 2017 de la Maison Grandi-Ose

Par Salle des nouvelles

La Maison Grandi-Ose organise un souper aux homards le samedi 20 mai 2017 à 18 h 30. Sous la présidence d’honneur de M. Maurice Tanguay, cette activité majeure de financement se tiendra à la Bâtisse Industrielle de Trois-Rivières; son objectif est de recueillir 30 000 $. Cette soirée a pour but, d’une part, de faire connaître les services offerts, d’autre part, de collecter des fonds nécessaires au soutien de la mission de l’organisme. 
 
« Cette soirée est très importante pour la Maison Grandi-Ose. En tant que petit organisme, le souper aux homards est notre principale campagne de financement, donc nous devons nous assurer que la vente de billets soit proactive et que la soirée soit appréciée par les convives » affirme Alexandra Carvajal la directrice par intérim de la Maison Grandi-Ose. 
 
La Maison Grandi-Ose est un organisme à but non lucratif qui se consacre aux enfants et adultes vivant avec des handicaps physiques, intellectuels ou avec un trouble du spectre de l’autisme. Notre mission est d’offrir l’accessibilité à des services de loisirs adaptés et du répit aux familles, et ce en Mauricie et au Centre-du-Québec.  
 
La Fondation Mauricie Tanguay aide les enfants handicapés de tout l’Est-du-Québec en posant des gestes concrets directement auprès des familles ou auprès d’organismes qui les appuient. 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.